Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Escape 2005 : essai routier

Ford Escape 2005 : essai routier

Le temps d'une escapade à la cabane à sucre Par ,

Ford Escape 2005
Le temps d'une escapade à la cabane à sucre

Pour célébrer l'arrivée du printemps, Ford Canada a invité un groupe de journalistes automobile à venir faire l'essai routier de son nouveau VUS compact Escape 2005... Destination : cabane à sucre. Cette belle escapade à la campagne nous offrait l'occasion de constater le comportement routier sur le pavé (99 % du trajet) et sur les sentiers de terre battue (1 % du trajet). Un trajet représentatif de l'utilisation habituelle des conducteurs de tous les jours, présume-t-on.

Avec une Taurus en fin de parcours, le désormais populaire Escape gagne en popularité dans les parcs d'entreprises et prend du poil de la bête avec un modèle redessinée qui affiche plus de personnalité et une allure musclée. D'ailleurs, son ancien moteur faiblard à quatre cylindres de 2L est remplacé, pour 2005, par un quatre cylindres de 2,3L qui produit 25 chevaux supplémentaires pour favoriser les reprises de vitesse lors de dépassements. Quant au plus puissant moteur à six cylindres, il réagit à la moindre sollicitation et demeure doux, surtout avec l'insonorisation améliorée, et offre un bon couple pour le remorquage. L'Escape est stable sur la route, ce qui est d'autant plus important, sachant qu'on utilise plutôt rarement ce véhicule à l'extérieur des sentiers battus. On peut d'ailleurs le comparer avantageusement à ses principaux rivaux de la même catégorie quant à sa tenue sur la route et en ce qui a trait à sa suspension rigide, mais confortable.

Plus avancé techniquement, on lui confère maintenant un système 4x4 intelligent qui enregistre des données ultra rapidement de façon à s'ajuster à la conduite et assister intelligemment le conducteur. Le système électromagnétique qui remplace le viscocoupleur ajuste la traction selon la sollicitation du moteur. Les pur amateurs de conduite pourrait être déçus, alors que les conducteurs qui ne font que de la route seront ravis. Avec ce nouveau système, on roule derrière les roues qui nous tractent, alors que l'on passe presque exclusivement à la propulsion lorsqu'on sollicite toute la puissance au moteur.

Quant aux autres sophistications techniques, on note une suspension indépendante à l'arrière et le système "Quick brake assist" qui déploie toute la puissance de freinage, automatiquement, lorsqu'il en détecte la nécessité.