Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford F-150 SuperCrew 4x4 Platine EcoBoost 2011 : essai routier

Ford F-150 SuperCrew 4x4 Platine EcoBoost 2011 : essai routier

Gros camion, petit moteur, nouvelle réalité Par ,

Je présumais qu’elle venait avec un V8. J’avais tort. On aurait dit qu’elle venait avec un V8. Eh bien non. Même que je fus surpris d’apercevoir la mention « EcoBoost » sur la carrosserie après un essai initial. Un V6 turbo avait mobilisé la grosse camionnette avec une confiance inouïe. Selon le degré de finition, l’EcoBoost est un de quatre nouveaux moteurs proposés pour la F-150 en 2011.

Pourquoi huit quand six font l’affaire?
Je n’exagère pas quand je dis que je fus surpris de trouver six cylindres sous le capot géant de ma F-150 SuperCrew 4x4 Platine plutôt que les huit prévus. Bon, je connaissais très bien les vertus de l’exceptionnel V6 EcoBoost de 3,5 litres signé Ford, et je savais qu’il animait de nombreuses nouvelles F-150. Mais je n’avais jamais pensé un instant qu’on me livrerait une F-150 EcoBoost.

Selon le degré de finition, l’EcoBoost est un de quatre nouveaux moteurs proposés pour la F-150 en 2011. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Comme c’est souvent le cas avec la malédiction du chromosome Y, j’ai foncé sans lire les documents fournis qui détaillaient les caractéristiques du modèle que je m’apprêtais à étudier... Un avantage dans ce cas-ci, car je n’avais aucune attente ni idée préconçue.

Vu la nervosité de la bête, j’ai présumé à tort qu’une mécanique V8 se chargeait de la mouvoir, les excellentes performances étant en partie dues aux 420 pieds-livres de couple à seulement 2 500 tours. Le secret derrière la technologie EcoBoost, qui allie le muscle d’un V8 avec la supposée discrétion gazière d’un V6? Un biturbo et l’injection directe à haute pression.

Tenir tête à un V8?
Les V6 sont populaires dans les berlines intermédiaires depuis des décennies. On les a souvent critiqués, les traitant de remplacements insuffisants pour les mécaniques V8, et avec raison. Peu de V6 ont su m’impressionner. Du moins, jusqu’à ce que j’essaie l’EcoBoost.

Ford a en effet pondu un V6 sophistiqué qui produit 365 ch à 5 000 tours, tenant compagnie à l’incroyable beurrée de couple. Relié à une boîte automatique à six rapports, le petit moulin a du cran et catapulte la F-150 SuperCrew avec une assurance étonnante.

La grosse camionnette fait preuve d’énergie inépuisable en se frayant un chemin, sur un fond de grondement civilisé et de gémissements caractéristiques des turbocompresseurs. Charmant, certes, mais pas tout à fait le rugissement tonitruant d’un V8.

Ford a en effet pondu un V6 sophistiqué qui produit 365 ch à 5 000 tours, tenant compagnie à l’incroyable beurrée de couple. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)