Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Fiesta 2009 : premières impressions

Ford Fiesta 2009 : premières impressions

Un essai sur parcours spécial qui laisse présager une Fiesta canadienne très amusante Par ,

Ford sait que de nombreux consommateurs se plaignent de l’absence de modèles européens de ce côté-ci de l’océan Atlantique. Si vous êtes l’un d’eux, une très bonne nouvelle vous attend. En effet, après avoir explosé en popularité sur le vieux continent, la mignonne petite Fiesta débarquera enfin au Canada.

Bon, d’accord, son arrivée officielle n’est prévue qu’à l’été prochain. Toutefois, Ford a eu la gentillesse d’importer quelques exemplaires des Pays-Bas pour permettre aux journalistes automobiles d’ici d’en faire un court essai.

D’abord un slalom, puis une série de virages très serrés et une simulation de route de campagne.

Qu’est-ce que les voitures européennes ont de si spécial? Voyez-vous, bien que la majorité d’entre elles fassent le saut chez nous (moyennant un supplément appréciable), bon nombre de petits modèles y restent. Il s’agit souvent de sous-compactes qui, malgré leur fort penchant pour l’économie de carburant, sont nettement plus raffinées et amusantes à conduire que les alternatives d’entrée de gamme -- généralistes et utilitaires -- qu’on retrouve ici.

Dans un stationnement bondé, la Ford Fiesta 2010 se démarque facilement; c’est elle qui a l’air d’un tas de bonbons enveloppés dans le même paquet! Avec une palette de couleurs éclatantes allant de bleu sauvage à rouge framboise en passant par vert lime, elle exprime sa jovialité et son caractère plaisant dès le premier coup d’œil.

Il serait difficile d’imaginer des modèles à la silhouette moins dynamique arborer de telles couleurs. Or, cette nouvelle compacte applique avec brio les éléments du «design cinétique» de Ford. D’ailleurs, garées à côté d’elle, certaines rivales ont carrément l’air de dormir!

Idem quand est venu le temps d’effectuer des tests comparatifs sur la route. La compagnie avait premièrement aménagé un parcours dans un vaste stationnement afin de nous permettre d’évaluer la Fiesta dans un face-à-face avec trois concurrentes de renom. D’abord un slalom, puis une série de virages très serrés et une simulation de route de campagne. Enfin, le parcours se terminait par une grande courbe allant vers la gauche et menant à une zone d’arrêt.

Votre humble serviteur a commencé par conduire la Nissan Versa et la Toyota Yaris. La première demandait des mouvements du volant assez importants pour compléter les virages; bref, on peut dire que j’en avais plein les bras. La seconde semblait avoir une direction plus rapide, mais sa suspension molle générait beaucoup de roulis de caisse lors des enchaînements.

Dans un stationnement bondé, la Ford Fiesta 2010 se démarque facilement; c’est elle qui a l’air d’un tas de bonbons enveloppés dans le même paquet!