Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Fiesta 2009 : premières impressions (Vidéo)

Ford Fiesta 2009 : premières impressions (Vidéo)

Par ,

Elle avait beau être mauve magenta, avoir des formes uniques, et surtout un badge Ford Fiesta presque inconnu au Canada, elle n’a pas attiré les regards autant que je l’aurais cru. En fait, n’eût été de quelques connaisseurs, qui se retournaient vivement à mon passage à l’heure de pointe, personne n’aurait été surpris.

Elle avait beau être mauve magenta, avoir des formes uniques, et surtout un badge Ford Fiesta presque inconnu au Canada.

Il a fallu mon entrée dans la cour d’un concessionnaire Ford, qui a attiré mécaniciens et vendeurs venus voir la petite nouvelle, pour me rendre compte de son réel impact. Car il faut le dire, même si Ford nous a permis de faire l’essai de la Ford Fiesta chez nous, ce n’est que dans de longs mois que la voiture sera officiellement sur le marché.

Un style venu d’Europe
Au premier regard, malgré une évidente parenté avec la famille Ford actuelle et avec la Focus en particulier, la Fiesta possède un physique bien à elle. Le capot avant s’étire, lui donnant une allure aérodynamique, et inscrit dans ses arêtes les blocs optiques effilés.

Le pare-brise s’incline fortement vers l’arrière, donnant lui aussi une allure prête à pénétrer dans l’air, et le tout se termine par un petit hayon pratique qui lui, n’est pas sans rappeler la défunte Focus hatchback.

L’ensemble a un petit quelque chose de familier, mais aussi de totalement différent : plus jazzy, plus dynamique que ne le sont actuellement les modèles canadiens, mais assez sobre tout de même. Bref, on se la joue tendance, en espérant attirer à la fois jeunes et moins jeunes.

Habitacle Goldorak
Le tableau de bord lui, est tout à fait unique en son genre. Et il y a fort à parier qu’il ne ressemblera pas exactement à la version commercialisée chez nous. Le V de la console centrale réunit toutes les commandes dans une forme un peu moderne. Trop peut-être puisqu’un de mes collègues d’un âge plus vénérable l’a associé à un style Goldorak, rendant difficile le repérage des boutons.

J’avoue avoir été plutôt charmé par la chose tout comme par l’excellente qualité de finition et le grand confort des sièges avant dans une voiture de cette taille. Car rappelons-le, la Fiesta est une sous-compacte qui rivalisera avec la Honda Fit ou la Nissan Versa.

Le V de la console centrale réunit toutes les commandes dans une forme un peu moderne.