Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Taurus SHO 2010 : essai routier

Ford Taurus SHO 2010 : essai routier

C'est une Taurus, ça?! Par ,

Tenez-vous à côté de l’impressionnante Taurus SHO 2010, et vous commencerez sans doute à vous demander s’il n’est pas temps d’investir dans des semelles d’appoint. Ce véhicule est remarquablement haut sur pattes, mais tout de même svelte, et incroyablement rapide pour quelque chose portant l’étiquette Taurus.

Cette voiture fera le bonheur de l’amateur de conduite qui somnole en nous tous.

La SHO est de retour… et elle est magnifique
Oui, la Taurus est de retour, mais cette fois disposant d’une bien plus grande écurie, d’une transmission intégrale et d’un look saisissant, extérieur comme intérieur.

Les moteurs Yamaha du passé ont été remplacés par la dernière révolution technologique de Ford, le V6 EcoBoost de 3,5 litres et 365 chevaux.

La nouvelle motorisation fait appel à deux turbocompresseurs et l’injection directe afin de développer 350 fulgurants pieds-livres de couple sur la plage linéaire entière qui s’étend sans interruption entre 1 500 et 5 000 r/min.

Le zèle de l’EcoBoost est pris en charge par une boîte automatique à six rapports avec palettes SelectShift qui le transmet aux jantes de 20 pouces à cinq rayons chaussées de pneus haute performance P245/45R20 V.

Ford soutient que cette véritable brute offre les performances d’un V8 et l’efficacité énergétique d’un V6.

Je peux certainement confirmer que son ardeur est bel et bien digne d’un V8, et j’ai déterminé à ma satisfaction qu’il brûle moins d’essence qu’un V8 type de puissance nominale équivalente.

Est-ce que sa prétention de consommer autant qu’un V6 est fondée? On s’en reparlera. Aujourd’hui, on se concentre sur la conduite de cette virile berline sport.

Derrière le volant
Ayant déjà conduit une familiale Taurus, j’ai beaucoup d’expérience avec la populaire, anciennement docile berline de Ford, mais je n’ai jamais vu une Taurus comme la bombe rouge garée dans mon entrée aujourd’hui.

L’expérience de conduite commence dès qu’on s’approche de la nouvelle créature. Sa taille est étrangement haute, ce qui devient très évident lorsqu’on la gare à côté de berlines aux dimensions plus traditionnelles ou qu’on se retrouve debout à ses côtés, doutant de notre propre altitude.

Le V6 EcoBoost de 3,5 litres et 365 chevaux.