Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GMC Terrain SLE-2 2011 : essai routier

GMC Terrain SLE-2 2011 : essai routier

Superbe. Mais le prix... Par ,

Sans doute, GM a mis les bouchées doubles afin de développer ses VUS compacts en véhicules compétitifs. Les Chevrolet Equinox, GMC Terrain et Cadillac SRX n’ont rien à envier aux autres dans leurs catégories respectives, et le public a récompensé le Général avec des ventes impressionnantes.

Nous aimons bien le look robuste du Terrain. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Le Terrain est particulièrement intéressant. Il comprend les vertus de l’Equinox, avec un style plus aventureux. Personnellement, je ne tripe pas sur les passages de roues carrées, mais les épaules et les hanches boursouflées, qui semblent inspirées du défunt Hummer H3, ainsi que le look camion blindé, procurent au Terrain une prestance qui se démarque.

On peut choisir un V6 de 264 chevaux, même si plusieurs clients optent pour le 4-cylindres de 2,4 litres qui produit 182 chevaux et un couple de 172 livres-pied de couple. La boîte automatique à 6 rapports avec mode manuel est la seule offerte, quoique le sélecteur de rapports monté sur le levier ne fasse pas très course.

La transmission intégrale est également proposée avec les deux moteurs : notre version d’essai ne tourne que ses roues avant, toutefois les systèmes antipatinage et contrôle de stabilité électronique compensent très bien pour ceux n’ayant pas constamment besoin d’un rouage à quatre roues.

Un aspect notable des récents produits GM, demeure leur poids. Notre Terrain fait osciller le pèse-personne à 1 748 kilos (3 853 livres), donc parmi les plus lourds de sa catégorie avec son cousin Equinox. Le 0-100 km/h se complète en 9,5 secondes, ce qui n’est pas particulièrement lent, mais comme toujours, le poids reste l’ennemi. À moins que vous prévoyiez remorquer, le 2,4-litres accomplit du bon boulot.

Malgré la lourdeur du véhicule, on bénéficie d’une économie d’essence intéressante. Le duo du 4-cylindres et de la boîte automatique s’entraide pour une cote de consommation de 6,1 L/100 km sur l’autoroute, mieux même que le Ford Escape hybride. Notre moyenne durant la semaine d’essai se situe à 9,7 L/100 km, ce qu’on a bien apprécié.

Le 4-cylindres de 2,4 litres, connecté à une automatique à 6 rapports, développe 182 chevaux. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)