Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Civic LX 2007: essai

Honda Civic LX 2007: essai

De retour au sommet ? Par ,

De retour au sommet ?

Chaque fois qu'une nouvelle Civic se pointe le nez, ce qui se produit tous les cinq ans, je me passe toujours le même commentaire : « Ouf, on devra s'habituer à son apparence. » Pourtant, un an après, je la trouve belle.

Encore un design auquel j'aurai à m'habituer.

Honda, avant-gardiste ? Peut-être ! Mais on pourrait dire que ce fabricant prend des risques calculés et se trompe rarement. Bon, certains diront que la Ridgeline n'est pas un succès, mais c'est plus une question de perception qu'un mauvais produit : je ne connais personne qui a conduit cette camionnette et qui ne l'a pas aimée.

Quant à la Civic, son rafraîchissement était attendu. La concurrence des Mazda3, Toyota Corolla et Dodge Caliber se montre plus féroce que jamais. Avec ses 115 chevaux, la Civic était critiquée pour être soudainement sous-motorisée. Bien que cette puissance soit bien suffisante pour la conduite de tous les jours, Honda a corrigé la situation quelque peu.

Une allure originale
Le moins qu'on puisse dire, c'est que la nouvelle forme de la Civic n'est pas une copie conforme des autres berlines compactes. Tout en rondeurs, la Civic a l'air d'une voiture de plastique qui aurait fondu sur un calorifère, et c'est ce qui m'a fait douter de son apparence lorsqu'elle est apparue sur la route. Un an et quelques mois plus tard, non seulement me suis-je habitué à sa silhouette, mais je la trouve plutôt jolie.

L'habitacle poursuit sur le thème de l'originalité en offrant un tableau de bord futuriste. Le bloc d'instruments sur deux paliers est une bonne idée : l'indicateur de vitesse, placé à la base du pare-brise, est facile à consulter en conduite et contribue à donner une impression d'espace.

On apprécie rapidement le petit volant de forme ovale et l'on voit à quel point Honda se soucie du détail. Quant à la console centrale, c'est la quasi-perfection en termes d'ergonomie : gros boutons clairement identifiés. La texture des plastiques et le tissu des sièges respirent la qualité.

Un petit détail peut changer beaucoup de choses.