Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Civic Si 2012 : premières impressions

Honda Civic Si 2012 : premières impressions

La Nation Si Par ,

LANDOVER, Maryland — La Civic Si : la reine de toutes les Civic. On ne l'achète pas parce qu'il s'agit d'une Civic, mais plutôt d'une Si. Clés en main, le propriétaire peut se frotter le menton avec l'autre et se rappeler qu'il n'a pas fait un choix basé sur l'économie ou la raison. Non, la Si s'adresse plutôt aux mordus d'adrénaline qui suivent un code d'honneur en voie d'extinction : conduire au lieu de se faire conduire.

On ne l'achète pas parce qu'il s'agit d'une Civic, mais plutôt d'une Si. (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)

C'est dans cet état d'esprit que j'ai abordé la voiture lors de la journée d'essai au FedEX Field. La toute nouvelle Honda Civic Si 2012 attendait patiemment que je la lance dans un parcours délimité avec des cônes. Le conducteur le plus rapide de la journée aurait une récompense.

Premier à prendre le volant pour ce défi, j'ai réchauffé la piste mouillée par endroits et montré aux autres la marche à suivre. Je ne veux pas me vanter, mais c'est moi qui a négocié les cônes le plus vite cette journée-là. Bien entendu, la Civic Si m'a aidé un peu...

Si vous avez déjà lu ma critique de la Honda Civic 2012 (faites-le!), vous savez qu'elle m'a impressionné par le niveau d'adhérence de son train avant. Voilà ce qui m'a permis de réaliser mon exploit. Tel que mentionné, le circuit était partiellement mouillé, alors il devenait primordial d'attaquer les courbes avec modération pour espérer en sortir rapidement. J'ai quitté les points de corde avec hâte et brio grâce au différentiel à glissement limité sensible au couple ainsi qu'au système antidérapage avec traction asservie. Bon, je me doute un peu de ce que vous pensez, mais les représentants de Honda nous avaient donné comme instructions de laisser ces systèmes activés. J'ai obéi.

Quoi qu'il en soit, les freins se sont montrés sans reproche, me permettant de freiner le plus tard possible à l'approche d'un virage. Gros et mordants, les pneus Michelin Pilot P215/45R17 ont très bien répondu à l'appel de la direction. En tout temps, je savais où les roues avant pointaient, même lors de mes manœuvres les plus osées.

Demeurant en deuxième vitesse pour la totalité du parcours, je n'ai goûté à la puissance du moteur qu'entre 5000 et 7000 tours/minute. Pour découvrir et apprécier davantage le « nouveau » quatre-cylindres de 2,4 litres, j'ai donc fait une petite escapade aux alentours du stade des Redskins de Washington.

Ici, celui qui porte le nom de code K24Z3 ne m'a pas paru aussi nerveux et impatient à grimper dans les tours que le K20Z3 de 197 chevaux qu'il remplace. Le régime augmente de façon plus progressive, certes, mais les 31 livres-pied de couple en extra se font tout de suite sentir. En outre, la pointe de 170 lb-pi nous est livrée à seulement 4400 tr/min, soit 1700 de moins qu'avec l'ancien moteur. Reste à voir ce que les amateurs de Si préfèrent réellement...

Ici, celui qui porte le nom de code K24Z3 ne m'a pas paru aussi nerveux et impatient à grimper dans les tours que le K20Z3 de 197 chevaux qu'il remplace. (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)