Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda CR-V EX-L Navi 2010 : essai routier

Honda CR-V EX-L Navi 2010 : essai routier

Petit mais pratique Par ,

Pas facile, quand on est un petit utilitaire sport, de se distinguer de la masse. Il faut dire que dans la catégorie des VUS dits compacts, la compétition reste féroce et les choix nombreux. Ajoutons à cela que, esthétiquement, la plupart des véhicules ont presque un air de famille, et vous vous retrouvez face à un dilemme désarmant.

Une calandre, retouchée en 2010, s'étire tout au long de la portion avant et se termine par des blocs optiques allongés. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Ce qui explique sans doute pourquoi le Honda CR-V continue de bien tirer son épingle du jeu: il suggère une silhouette un tantinet différente, ne propose pas de faire des randonnées extrêmes, mais promet un roulement confortable et sans embûches, et a une consommation d'essence tout à fait raisonnable.

En fait, voilà exactement le mot qui convient : raisonnable, ce que le CR-V désigne sous toutes ses coutures.

Un style qui se démarque

Difficile direz-vous, de vous lancer dans un design totalement farfelu ou différent lorsque le mandat que l'on vous confie est clair: réaliser un véhicule capable de plaire aux masses, tout en ayant une allure d'utilitaire sport.

On fait donc, comme tous les autres, appel à un arrière élevé, à un hayon plutôt carré, et à des lignes remarquablement anonymes. Heureusement, Honda s'est amusée à ajouter une ligne de toit plutôt courbée vers l'arrière, qui confère un tout petit peu d'aérodynamisme à la silhouette. On utilise aussi une troisième glace latérale pointée vers l'arrière, ce qui vient encore appuyer cette impression de mouvement.

Une calandre, retouchée en 2010, s'étire tout au long de la portion avant et se termine par des blocs optiques allongés, complétant l'effet. Ainsi, vous avez un petit utilitaire sans extravagance, mais qui se distingue au premier coup d'oeil. Un joli coup de design sans pourtant inventer de grandes trouvailles.

À l'intérieur, le CR-V surprend (en fait, je dois le dire, notre modèle d'essai se retrouve au sommet de la gamme, ce qui contribue à une longue liste d'accessoires) par la qualité de finition, par l'usage de matériaux, ma foi, plutôt intéressants pour un utilitaire de cette catégorie, et par un espace relativement abondant. Même assis derrière, de grands amis (dans tous les sens du terme) ne se sont jamais sentis à l'étroit, ce qui n'empêchait pas non plus de profiter de l'espace cargo facile d'accès.

Petit point faible, concernant ici une affaire de style, le tableau de bord propose un joli look et un rétroéclairage efficace, mais a toujours en son centre le levier de vitesse un peu surélevé. Peu féru de ce type de disposition, je le deviens encore moins quand ma main doit s'élever vers le levier pour l'actionner, ce qui semble bien peu ergonomique.

À l'intérieur, le CR-V surprend par la qualité de finition, par l'usage de matériaux, ma foi, plutôt intéressants. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)