Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda CR-V Touring 2012 : essai routier

Honda CR-V Touring 2012 : essai routier

Une valeur sûre Par ,

Honda Canada affirme que la Honda CR-V 2012 de quatrième génération est toute nouvelle, bien qu’elle ressemble grandement à son prédécesseur, la CR-V de troisième génération.

Je soupçonne qu’en conservant la même structure de caisse tout en changeant le reste du véhicule, Honda a été en mesure de réaliser une économie d’échelle, afin que le prix de vente conseillé pour 2012 puisse être inférieur à 2011 pour un véhicule proposant le même équipement. Garder bas le prix du véhicule est certainement avantageux, surtout lorsque des compétiteurs comme la Toyota RAV4, la Hyundai Tucson et la Subaru Forester ont toutes eu recours à cette stratégie.

L’extérieur et l’intérieur
C’est probablement l’extérieur du véhicule qui a subi le moins de changements. À moins que vous soyez un fin connaisseur ou que vous puissiez placer côte à côte l’ancien et le nouveau modèle, vous ne verrez pas vraiment la différence.

Le changement le plus notable consiste en des bandes latérales décoratives plus minces. On décèlera à peine les modifications à l'avant et à l’arrière du véhicule tellement elles sont négligeables.

À l’intérieur, c’est une tout autre histoire. À la seconde où j’ai ouvert la portière, j’ai vu que l’intérieur avait subi des améliorations. Les sièges en cuir sont plus accueillants et le siège avant plus confortable. En me rendant à l’arrière, j’ai remarqué qu’il n’y avait plus cette espèce de vide entre le coussin de siège et le dossier, de sorte que le bas du dos est mieux supporté.

La conduite
Il suffit de quelques secondes pour trouver la position de conduite la plus adéquate grâce au système de réglage électrique à 10 positions. En fait, la seule récrimination de ma famille envers la Honda CR-V est que notre version Touring à 35 090 $ ne permet pas au passager de goûter au même confort que le conducteur, parce que le siège passager n’offre pas les mêmes possibilités d’ajustement. Sur de longues distances, voilà qui rend l’expérience "touring" moins agréable.

La solution était simple: madame a pris le volant pendant que je devais me tortiller sur mon siège! J’ignore combien coûterait un siège passager avec 10 réglages, mais même de série, la dépense en vaudrait la peine.

Un autre problème concerne le niveau de bruit de l’habitacle. Honda a fait des efforts pour le rendre plus silencieux. Cependant, il reste que l’espace vide derrière le siège avant crée une zone écho qui donne des maux de tête au fabricant.

Un usage intelligent de matériel insonorisant combiné à des tapis et matériaux d’intérieur améliorés fait en sorte que les sons sont mieux camouflés que dans les générations précédentes. Alors que nous roulions, nous nous sommes amusés à écouter les différents bruits produits selon les routes empruntées (certains pavés sont VRAIMENT endormants). Le bruit engendré était tolérable mais toujours différent.

Moteur et transmission
Le moteur 2.4 L à quatre cylindres en ligne qui équipe tous les modèles Honda CR-V développe 185 chevaux et un couple de 163 lb-pi avec de l’essence ordinaire sans plomb. À première vue, ce moteur semble un peu anémique lorsque couplé à la boîte automatique à cinq rapports, la seule transmission disponible dans la Honda CR-V.

Maîtriser cet agencement moteur/transmission demande un peu de temps. Il m’a fallu découvrir à quel moment le couple est à son maximum, quand rétrograder et sélectionner le bon rapport de vitesse pour un dépassement. Une fois ces éléments sous contrôle, la Honda CR-V m’a révélé sa véritable personnalité.

Tenue de route
Comme la traction intégrale est en équipement standard sur la Touring, je disposais d’un atout supplémentaire pour une meilleure maniabilité. Pour un petit VUS, la Honda CR-V s’est bien débrouillée dans les virages serrés au moment d’accélérer et se comportait très bien en pleine circulation tout comme à basse vitesse (le moteur i-VTEC fait un excellent travail).

Pour se faufiler dans les moindres coins et aborder les virages en confiance, la Honda CR-V est munie d’une suspension adéquate. Le fabricant a donc rééquilibré la suspension, ce qui améliore grandement l’agrément de conduite, même quand on la sollicite, et qui se traduit par un meilleur contrôle à basse vitesse.

Circuler dans les espaces de stationnement devient également aisé. L’excellente visibilité ainsi que les larges rétroviseurs facilitent les changements de voie tout en permettant d’anticiper les mouvements des autres conducteurs, ce qui aide à réduire le niveau de stress lorsqu’il faut se frayer un chemin dans la circulation dense.

Conclusion
Avec un prix de départ à 25 990 $, la Honda CR-V est offerte en quatre versions, dont deux proposent la traction avant ou la transmission intégrale. Les modèles EX-L et Touring ne sont équipés que de la traction intégrale et la Touring est la seule version à offrir le système de navigation en équipement de série.

Que ce soit pour de courtes randonnées ou pour de longs voyages, l’une des versions de la CR-V devrait se retrouver en tête de votre liste d’achat.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Honda CR-V 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Honda CR-V Touring 2012
    Honda CR-V Touring 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article