Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Honda Ridgeline 2022 : un mouton noir doux comme un agneau

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO
Honda Ridgeline 2022, profil
Photo : V.Aubé
Honda Ridgeline 2022, profil

Auto123 met à l’essai le Honda Ridgeline 2022 redessiné.

Y a-t-il encore des gens qui doutent de la popularité des camionnettes en 2022? S’il est clair que les consommateurs préfèrent leurs pickups en format pleine grandeur, il y a tout de même une bonne partie du public qui lorgne plutôt du côté des modèles moins imposants. La catégorie intermédiaire a même vu deux nouveaux joueurs, de taille compacte, se greffer au mouvement des véhicules équipés d’une boîte de chargement.

En effet, le Ford Maverick et le Hyundai Santa Cruz, deux produits orientés aux amoureux de plein air, ont repris la recette d’un autre camion, beaucoup plus âgé celui-là, le Honda Ridgeline qui, en 2022, a reçu ses premières retouches à la suite de la refonte complète de 2017.

Voici ce que j’ai retenu de cet autre contact avec le curieux pickup de Honda, un modèle qui ne respecte pas toutes les conventions prescrites par sa catégorie spécifique.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Honda Ridgeline 2022, avant
Photo : V.Aubé
Honda Ridgeline 2022, avant

Trop de retenue
Le premier élément qu’on remarque quand on jette un coup d’œil au Ridgeline, c’est le design très effacé du modèle. C’était le cas lors du remodelage en 2017 et c’est tristement toujours le cas en 2022. Les designers ont peut-être greffé le camion d’une devanture plus « robuste », le reste de cette camionnette intermédiaire est aussi élégant que n’importe quel autre VUS de marque Honda! Je suis d’avis que la nouvelle grille de calandre ajoute un brin d’agressivité à l’avant, mais de nos jours, les véhicules à vocation utilitaire sont presque obligés d’avoir l’air prêts pour l’aventure.

C’est vrai qu’il est désormais possible d’habiller le Ridgeline de l’ensemble HPD (pour Honda Performance Department), ce dernier qui troque les jantes d’origine pour des unités de couleur bronze au look résolument plus sérieux, ces sabots de 18 pouces de diamètre, qui sont enveloppées par des pneus tout-terrain. Les contours d’ailes en plastique noir, la grille exclusive à l’avant et les écussons/autocollants HPD viennent compléter l’ensemble visuel. L’ennui avec cette option accessoire, c’est qu’elle commande la « modique » somme de 3 500 $, une somme assez salée pour habiller le Ridgeline d’un tenue aventurière.

Honda Ridgeline 2022, porte de hayon ouverte
Photo : V.Aubé
Honda Ridgeline 2022, porte de hayon ouverte

Les tours de magie du Ridgeline
Depuis l’introduction du modèle en 2006, le Ridgeline continue d’être l’un des produits les plus flexibles avec son compartiment verrouillé et imperméable sous le plancher de la boîte de chargement. Cette ouverture, qui n’était pas accessible les premiers jours de mon essai, à cause d’un plancher de neige et de glace qui recouvrait la boîte, m’étonne encore aujourd’hui et il semble que les concepteurs de Hyundai ont apprécié cette solution de rangement, car le Santa Cruz a un compartiment semblable, mais plus petit, disons-le.

De plus, le hayon de la boîte de chargement peut quant à lui être ouvert de deux façons : vers le bas comme pour toute camionnette vendue dans le monde ou de droite vers la gauche, ce qui permet justement d’avoir un meilleur accès à ce compartiment sous-plancher.

Finalement, l’autre tour de magie du Ridgeline se trouve à la deuxième rangée de sièges, l’assise de cette dernière qui peut être repliée vers le haut, ce qui autorise le rangement d’un objet encombrant et vertical qui doit rester à l’abri des intempéries.

Honda Ridgeline 2022, deuxième rangée
Photo : V.Aubé
Honda Ridgeline 2022, deuxième rangée

Continuez à la page suivante