Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Ridgeline EX-L 2010 : essai routier

Honda Ridgeline EX-L 2010 : essai routier

Les méninges l'emportent sur les muscles Par ,

Peu de changements ont été apportés à la camionnette Honda Ridgeline pour 2010. Elle demeure un véhicule polyvalent et au goût du jour après sa cure de rajeunissement de l’an dernier.

La Honda Ridgeline 2010 mérite définitivement sa place dans l’univers des camionnettes. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Camionnette à la sauce Honda
Évidemment, Honda n’a pas conçu la Ridgeline dans le but de rivaliser avec les F-150, Ram et Silverado de ce monde (ce serait rêver en couleur, non?). Cela dit, quelques amateurs «modérés» de camionnettes grand format pourraient sans doute délaisser le muscle américain pour se tourner vers l’intelligence japonaise. Pourquoi pas?

La Ridgeline ne dégage peut-être pas la même robustesse que les gros canons énumérés ci-haut, mais elle fait le poids quand vient le temps de remplir des tâches familiales ou domestiques. Sa capacité de remorquage s’élève à 2268 kilos (5000 livres) et sa charge utile, à 705 kilos (1550 livres).

De plus, la Ridgeline mise de série sur le système à quatre roues motrices à contrôle variable du couple (VTM-4) de Honda, sans parler du pré-câblage pour la remorque. Voilà des attributs fort utiles quand on a besoin de transporter cinq adultes et de l’équipement lourd en toute sécurité.

En prime, cette camionnette intermédiaire rentre facilement dans un garage ordinaire. Il faut dire que sa caisse de 1,25 x 1,52 mètre (49,5 x 60 pouces) demeure en deçà des dimensions régulières. Les hommes à tout faire et autres entrepreneurs devront donc faire des petits sacrifices.

Doux V6
La qualité la plus agréable de la Honda Ridgeline 2010 pourrait toutefois s’avérer sa motorisation raffinée. La plupart des grosses camionnettes à quatre roues motrices et à cabine double se fient à un V8 pour livrer la marchandise. Cette Japonaise exploite plutôt un moteur à six cylindres afin de mouvoir ses 2065 kilos (4543 livres). Un des principaux avantages est bien sûr la consommation relativement abaissée, soit de 14,1 et 9,8 litres aux 100 kilomètres en ville et sur l’autoroute, respectivement.

Le V6 de 3,5 litres de Honda se montre joliment raffiné avec ses 24 soupapes à calage variable. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)