Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Elantra Touring GL Sport 2009 : essai routier

Hyundai Elantra Touring GL Sport 2009 : essai routier

Petite familiale aux grandes ambitions Par ,

Il y a quelques mois, quand j’ai pour la première fois mis les pieds dans la toute nouvelle Hyundai Elantra Touring, j’avoue avoir été impressionné. Évidemment, on ne parle pas ici de l’étonnement stimulé par un luxe excessif ou par une des performances éblouissantes; non, il s’agit plutôt de l’étonnement de la vie quotidienne.

Bien que réservée dans son allure, la Hyundai Elantra Touring a un petit quelque chose de différent.

Car à moins de 15 000$ de prix de base, la Hyundai Elantra Touring mérite toute notre attention. Et toute celle de ceux qui veulent se procurer une voiture agréable, mignonne comme tout, et dont les performances sont tout à fait à la hauteur.

Style unique
Bien que réservée dans son allure, la Hyundai Elantra Touring a un petit quelque chose de différent. Son statut de petite familiale, comparable aux Pontiac Vibe et autres Mazda3 sorties de ce monde, lui donne évidemment un style un peu connu.

Mais le capot fortement plongé vers l’avant, et les blocs optiques insérés dans les arêtes latérales lui confèrent plutôt une sensation d’aérodynamisme et de sportivité que l’on retrouve rarement sur une voiture de cette catégorie.

Ajoutez-y, comme dans mon cas, des jantes de 17 pouces, un aileron et quelques effets aérodynamiques (puisque je dois le dire je mettais à l’essai la version GL Sport), et vous avez un véhicule qui, sans faire tourner les têtes, s’attire des regards élogieux malgré sa silhouette plutôt modeste.

Habitacle anonyme

Il faut cependant l’avouer, même si l’extérieur a un peu de cachet, on ne peut en dire autant de l’habitacle. Sobre, voire trop, le tableau de bord présente le minimum requis par le bon goût et l’efficacité.

Les plastiques noirs abondent, et ne sont pas toujours du meilleur goût. Seule une petite touche argentée sur le volant vient troubler un peu la trop grande sobriété d’un ensemble à l’ergonomie sans reproche, et à la finition à la hauteur, mais au style un peu douteux.

Sobre, voire trop, le tableau de bord présente le minimum requis par le bon goût et l’efficacité.