Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Sonata GLS 2007 : essai routier

Hyundai Sonata GLS 2007 : essai routier

Par ,

Quand le constructeur coréen Hyundai se lance à la conquête d'un créneau, c'est parfois long, mais il atteint habituellement son objectif. C'est exactement le cas du segment des intermédiaires que Hyundai avait abordé avec une Sonata plutôt mal conçue. Puis, il y a deux ans, elle a entièrement refait le modèle. Cette fois, la Sonata fait belle figure. Elle fait de sérieux pieds de nez à plusieurs concurrentes et chauffe même sérieusement les talons de certaines japonaises.

Les suspensions sont un peu molles, mais garantissent un bon confort aux passagers.

Une conduite sans surprise

Conduire une Hyundai Sonata durant quelques jours, dans toutes les conditions, y compris les routes enneigées, est le meilleur moyen d'en évaluer le réel potentiel. Une évaluation par ailleurs fort positive, puisque la berline du fabricant coréen est sans surprise en termes de conduite. La direction est bien un peu endormie, surtout au centre, et elle ne transmet que bien peu d'information sur l'état de la route, mais c'est là une caractéristique des voitures les plus appréciées par la clientèle ciblée par la Sonata.

En simples termes de motorisation, par exemple, la Sonata est capable de se déplacer sans hésitation, malgré une accélération assez linéaire. Ainsi, le 4-cylindres de 162 chevaux, couplé à la boîte de vitesses à 4 rapports (automatique, comme il se doit dans ce genre de véhicule) est capable de performances remarquables.

Les suspensions sont un tantinet trop molles, ce qui se ressent essentiellement quand on tente de pousser un peu la machine dans des trajectoires pas tout à fait rectilignes. Elles constituent tout de même un avantage en ligne droite, alors qu'elles absorbent nids-de-poule et autres catastrophes naturelles de nos hivers québécois sans rebondir outre mesure et en garantissant le confort des passagers. Un confort qui est d'ailleurs garanti par un habitacle sans reproche.

Habitacle habitable
L'espace y est abondant et bien aménagé. Les sièges de la version GLS de la Hyundai Sonata sont en tissu, mais les matériaux utilisés ne défigurent pas trop la voiture. Une version haut de gamme propose, bien entendu, une sellerie complète en cuir. Tous les sièges procurent un soutien convenable même si, encore une fois, l'accent a d'abord été mis sur les longues randonnées plutôt que les plus courtes mais plus extrêmes. Le maintien latéral est donc un peu moins bien ressenti.

Le tableau de bord est sobre mais d'une ergonomie étudiée.