Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Sonata GLS 2011 : essai routier

Hyundai Sonata GLS 2011 : essai routier

La nouvelle Sonata 2011 donne de sérieux maux de tête à Toyota et Honda Par ,

Pour la première fois, le lancement d’une nouvelle génération de la Hyundai Sonata fait trembler l’industrie. Regorgeant de technologies et d’éléments de design modernes, la berline intermédiaire redessinée du constructeur coréen s’élève nettement au-dessus des conventions dans ce créneau supposément familial. Les Accord et Camry n’ont qu’à bien se tenir!

La Hyundai Sonata GLS 2011 brille à presque tous les niveaux, que ce soit la fonctionnalité, le design, l’équipement ou l’efficacité énergétique. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)

Inspirée des meilleures Européennes
Les phares profilés et l’imposante calandre chromée de la Sonata 2011 ne sont pas que de la poudre aux yeux. Ils couronnent de belle façon ce qui nous apparaît comme une nouvelle carrosserie sophistiquée et remarquablement sculptée.

La voiture affiche un look huppé, certes, mais pas vraiment original. L’influence des Mercedes CLS, Audi A5 et Volkswagen Passat CC se fait nettement sentir dans les courbes des panneaux et les arêtes saillantes. Les fans de berlines européennes dénonceront cette trop grande similitude, mais les acheteurs de Hyundai apprécieront le cachet relevé qu’elle sous-tend. Bref, personne ne peut nier que la Sonata paraît plus dispendieuse qu’elle ne l’est en réalité.

Intérieur de grande classe
L’habitacle revu et amélioré délaisse l’approche conservatrice en adoptant des couleurs et des textures invitantes puis en faisant preuve d’un impressionnant souci du détail. On note pas moins de quatre textures et cinq couleurs différentes sur les panneaux de portes, toutes agencées d’une manière riche et élégante.

Sans surprise, le vibrant décor intérieur de la Hyundai Sonata 2011 fait paraître ennuyants et «industriels» les habitacles des Accord et Camry. L’instrumentation s’apparente à celle d’Acura et les commandes du climatiseur rappellent le système de Volvo. Mon modèle d’essai GLS comprenait de plus un volant partiellement gainé de cuir, un toit ouvrant et la même téléphonie mains-libres Bluetooth que toutes les autres versions.

Deux adultes jouissent amplement d’espace aux deux rangées de sièges. Moi qui mesure 5’10’’ et pèse 220 livres, j’ai même pu m’asseoir confortablement derrière quelqu’un de gabarit semblable au mien.

On note pas moins de quatre textures et cinq couleurs différentes sur les panneaux de portes, toutes agencées d’une manière riche et élégante. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)