Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

HYUNDAI TIBURON 2000

HYUNDAI TIBURON 2000

Par ,

UN REQUIN APPRIVOISÉ

Pour sortir du créneau de la voiture économique et attirer une plus grande clientèle, Hyundai s'attaque aux coupés sport avec la Tiburon. La recette est connue : plate-forme et groupe motopropulseur provenant d'un modèle existant (l'Elantra), look sexy et prix attrayant.

Le lancement de la Tiburon pour le millésime 1997 a donné lieu à des réactions diamétralement opposées : on aime ou on n'aime pas. Le look ravageur du requin qui semble avoir plu aux fervents des formes « musclées » a généralement déplu aux amateurs de simplicité et de lignes pures. À vrai dire, le paysage automobile compte plusieurs exercices de style comparables qui présentent la fâcheuse habitude de se démoder rapidement. Notre Tiburon FX d'essai était garnie du petit aileron arrière nettement plus discret que le monstrueux aileron de requin proposé en option.

Pour 2000, Hyundai s'est inspirée du concept Turbulence dévoilé au Salon de Séoul pour les retouches stylistiques dont bénéficie la Tiburon. Cet effort de style controversé se prolonge à l'intérieur de la Tiburon dont le tableau de bord aux courbes plus gracieuses que celles de la carrosserie offre l'avantage d'une ergonomie soignée. En effet, les principales commandes situées sur la colonne de direction et sur la planche de bord sont accessibles et faciles à manier. Même la radio (avec lecteur de cassettes et 6 haut-parleurs) dispose de touches de taille normale, chose assez rare chez un constructeur asiatique. À corriger, les reflets gênants dans les deux instruments situés de part et d'autre du compteur de vitesse.