Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Tucson 2010 : premières impressions

Hyundai Tucson 2010 : premières impressions

Par ,

Quand j’ai vu pour la première fois le Hyundai Tucson 2010 de nouvelle génération aux côtés de son prédécesseur, j’avais peine à croire qu’il s’agissait du même modèle. Comme le souligne John Vernile, vice-président des ventes et du marketing de Hyundai Canada : «Le Tucson original commençait à se faire vieux; il était temps de le remplacer.» Selon lui, tous les autres VUS compacts sur le marché se ressemblent et manquent parfois de caractère.

En tout cas, très peu de concurrents sont aussi expressifs et agressifs que le Tucson. À l’avant, la calandre, le pare-chocs et les phares ont tous été remodelés pour créer un faciès mieux affirmé et plus aérodynamique. Sur les flancs, les roues en alliage sont accentuées par des formes musclées et saillantes qui distinguent encore plus le véhicule. Enfin, à l’arrière, les feux sont tout ce qu’il y a de plus moderne sur un VUS. Dans l’ensemble, rien ne donne l’impression que les designers ont fini leur travail à la hâte ou qu’ils ont manqué d’encre, si vous voyez ce que je veux dire.

Un nouveau moteur de 2,4 litres à quatre cylindres et à DACT comprenant un système de calage variable des soupapes se trouve sous le capot.

Motorisation
Un nouveau moteur de 2,4 litres à quatre cylindres et à DACT comprenant un système de calage variable des soupapes se trouve sous le capot. Il développe une puissance de 176 chevaux et un couple de 168 livres-pied, des chiffres se rapprochant de ceux de l’ancien V6, qui a été discontinué. Hyundai croit que le fait d’offrir uniquement un moteur à quatre cylindres n’affectera pas les ventes étant donné que la majorité des anciens acheteurs du Tucson optait pour une telle mécanique.

Côté transmissions, la version de base GL inclut de série une boîte manuelle à six rapports ou, en option, une automatique à six rapports. Cette dernière est la seule qui équipe les versions GLS et Limited. Par ailleurs, la traction intégrale est optionnelle avec les GL et GLS mais de série avec le Tucson Limited.

Suspension
Les ingénieurs ont travaillé fort pour non seulement améliorer la qualité de la suspension mais aussi augmenter la taille des composantes. À l’avant, des jambes MacPherson à gaz et une barre stabilisatrice de 25 millimètres font le travail. Les ressorts sur lesdites jambes sont excentrés afin de mieux gérer les charges en virage et ainsi offrir une meilleure tenue de route. Quant à la barre stabilisatrice, elle est creuse question de réduire le poids.

À l’arrière, une suspension à bras multiples remplace l’ancien système à bras double. Résultat : les ressorts hélicoïdaux peuvent être plus courts et montés différemment. Les bras sont plus bas et la barre stabilisatrice se retrouve maintenant à l’arrière du sous-cadre.

Les ingénieurs ont travaillé fort pour non seulement améliorer la qualité de la suspension mais aussi augmenter la taille des composantes.