Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

INFINITI QX30 2017 : une conduite qui fait sourire

INFINITI QX30 2017 : une conduite qui fait sourire

Tel un prédateur prêt à bondir sur sa proie… Par ,

L’INFINITI QX30 a été présenté au public d’abord sous la forme de prototype au Salon de l’auto de Genève 2015. La beauté de ce multisegment, c’est que le modèle de série est resté pratiquement identique au concept original. Ce genre de chose n’arrive pas souvent dans l’industrie automobile et ça reflète l’audace de la compagnie.

Habitacle et équipement
Le système d’infodivertissement du QX30 est correct quand vient le temps de trouver une station de radio, mais configurer les paramètres de verrouillage des portières s’est avéré ardu. L’interface en soi devrait être plus conviviale également.

Autre problème : je n’ai pas pu trouver le bouton pour ouvrir le hayon de l’intérieur du véhicule. En outre, mon modèle d’essai n’affichait pas de logo Bluetooth sur l’écran, alors je ne savais jamais si mon téléphone ou mon lecteur MP3 était connecté ou non.

Sur une note positive, j’ai vraiment aimé le fait que les appuie-têtes soient ajustables vers l’avant et l’arrière en plus de haut en bas. Personnellement, ce devrait le cas dans tous les véhicules sans exception. 

Vu de l’extérieur, l’INFINITI QX30 paraît assez petit, mais son habitacle est en réalité très spacieux. Les sièges avant et arrière sont confortables, tandis que le dégagement pour la tête et les jambes est généreux. Cela dit, je mesure 5’9”, alors quelqu’un de très grand (par exemple 6’6”) pourrait se sentir à l’étroit en raison de la ligne de toit abaissée à l’arrière. 

Bizarrement, les commandes pour ajuster les sièges se trouvent dans la partie supérieure de la portière et non sur le côté de l’assise. Disons qu’on n’a pas le réflexe de regarder dans ce coin-là.

Ce que je déteste, c’est quand il y a des boutons qu’on ne voit. En tournant le volant, je me suis rendu compte que le régulateur de vitesse est situé sous la tige du clignotant. À propos, ce dernier contient beaucoup trop de fonctions; je comprends que le tableau de bord est restreint et déjà assez chargé, mais pourquoi ne pas avoir placé le régulateur de vitesse sur le volant comme c’est la norme? Difficile d’actionner un système qu’on ne peut pas voir! Il y a donc du travail à faire à ce niveau.

Par ailleurs, les commandes de ventilation et de chauffage sur le bloc central sont trop basses, ce qui nous force à détourner notre regard de la route plus longtemps qu’à l’habitude. Ce serait davantage sécuritaire si elles apparaissaient un peu plus haut.

Design et conduite
L’INFINITI QX30 a l’air d’un prédateur prêt à bondir sur sa proie et sa tenue de route impressionnante lui en donne le tempérament aussi. Agile, il répond rapidement aux moindres coups de volant et sa carrosserie ne tangue pas dans les virages ni dans les changements de trajectoire. La suspension et le châssis sont le fruit d’un travail d’exception. 

En mode Sport, le moteur turbo de 2,0 litres ne manque pas de fougue, lui qui génère 208 chevaux et 258 livres-pied de couple via une boîte à double embrayage à 7 rapports. Comme le véhicule n’est pas très lourd, il se déplace plus facilement. Par surcroît, son confort de roulement m’a étonné compte tenu de l’état des routes à Montréal — pas de vibrations ni de grincements. Chapeau aux ingénieurs! 

Comparativement au mode Eco de plusieurs autres véhicules, celui du QX30 conserve pas mal de puissance et de nervosité. La consommation de carburant peut en souffrir, c’est vrai, mais au moins le système d’arrêt-redémarrage du moteur fonctionne bien et permet de compenser.

Sécurité
Le QX30 possède d’excellents systèmes de sécurité, mais je retiens surtout celui qui détecte les objets autour du véhicule et alerte le conducteur par un signal sonore dans le haut-parleur gauche ou droit. Ça aide à mieux identifier la position de l’objet en question. Le système fonctionne bien lui aussi, peut-être même trop bien, car il se montre très sensible à tout ce qui bouge autour de nous.

Le QX30 connaîtra-t-il du succès? 
Dans l’ensemble, je pense que certains petits ajustements doivent être faits, mais sa conduite sportive sait nous rendre heureux au volant. Le QX30 m’a fait sourire autant par sa tenue de route que par ses lignes dynamiques. 

Pour ce qui est du prix, l’INFINITI QX30 2017 à traction intégrale se vend à partir de 38 490 $. Celui que j’ai testé, qui comprenait les ensembles Privilège et Technologie ainsi qu’une peinture métallique, valait 48 635 $.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Infiniti QX30 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Infiniti QX30 2017
Infiniti QX30 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :INFINITI
Photos de l'INFINITI QX30 2017