Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jaguar F-Type S AWD décapotable 2016 : essai routier

Jaguar F-Type S AWD décapotable 2016 : essai routier

Une créature sexy qui déclenche des pensées impures Par ,

Contrairement à la Lexus RC 350, dont la conduite n’est vraiment pas aussi excitante que la carrosserie, la Jaguar F-Type S AWD décapotable 2016 offre la totale. En effet, elle est aussi charmante à conduire qu’à regarder (la version R l’est encore plus!).

Bref, cette voiture anglaise nous prouve qu’on peut tout avoir. 

Des pensées impures
Je sais que je ne suis pas la seule qui fantasme sur les courbes terriblement sensuelles de la Jaguar F-Type. C’est assez pour en avoir le souffle coupé, baver sans pouvoir s’arrêter et brûler d’envie de la toucher. Caresser ses flancs d’un bout à l’autre, c’est comme tourner les pages d’un livre érotique. 

Des sorties d’échappement centrales donnent un bel équilibre au derrière; idem pour les feux d’allure agressive. À l’avant, les phares avec feux de jour à DEL ressemblent à des yeux de félin, conférant à la décapotable un regard intimidant et sexy à la fois. 

À bien y penser, la Jaguar F-Type est probablement la plus belle automobile sur le marché en 2015. Splendide et sophistiquée, elle peut faire ronronner d’admiration même le plus blasé ou sévère des critiques, et ce, au premier coup d’œil.

En déverrouillant les portières à l’aide de la télécommande, les poignées apparaissent; saisissez-en une et un habitacle aussi invitant et somptueux que l’extérieur se découvre. Enfoncez-vous ensuite dans les sièges sport en cuir (ils peuvent être de différentes couleurs – rouge dans mon cas) et vous aurez l’impression que la voiture vous fait un gros câlin. L’histoire d’amour se poursuit… 

Tout dans la Jaguar F-Type est facilement accessible et à portée de main. Le petit volant à base plate et à la gaine épaisse est de taille parfaite, tandis que toutes les commandes font directement face au conducteur. 

Un son diabolique
On appuie sur le bouton de démarrage et la Jaguar F-Type S AWD décapotable 2016 rugit. Son puissant V6 suralimenté de 3,0 L a tout ce qu’il faut pour accélérer notre rythme cardiaque, croyez-moi. Je sais bien que la version R à moteur V8 développe plus de 500 chevaux, mais les 380 de la S procurent autant d’excitation. 

La boîte automatique QuickShift à 8 rapports se montre très rapide et agréable à manipuler. Le moteur et elle travaillent en harmonie pour garder la bête en mode attaque en tout temps. Les sélecteurs manuels sur le volant nous permettent de vite engager le bon rapport au moment opportun. En mode Dynamique, l’accélérateur devient plus sensible, les rapports changent moins souvent (si vous acceptez de laisser la boîte faire le travail à votre place) et tout devient plus intense, plus viril. 

Que dire du bouton pour le son d’échappement? Merci aux ingénieurs qui ont pensé de l’installer! Une symphonie infernale émane des 2 gros embouts à l’arrière lorsqu’on roule après avoir appuyé dessus. En un mot : génial!

Une expérience de conduite mémorable
Conduire la Jaguar F-Type S AWD décapotable 2016 est une véritable expérience en soi. Après avoir parcouru près de 2 000 kilomètres avec elle et une copine (ne manquez pas mon blogue), j’ai réalisé que la vraie beauté se trouve à l’intérieur même quand on parle d’automobiles.

J’ai déjà essayé la F-Type en piste et je peux vous assurer qu’elle se sent autant à l’aise que sur la route. Ferme et intransigeante sur un circuit grâce à sa suspension sport, à son châssis adaptatif et à ses jantes de 19 pouces, elle est un bonheur à conduire sur les routes de campagne et l’autoroute. En fait, sur la chaussée lisse sillonnant de douces collines de la Nouvelle-Angleterre, la belle Jaguar a livré une performance irréprochable et n’a jamais bronché. La stabilité accrue que procure la transmission intégrale m’a bien servi durant une forte averse : les conditions glissantes n’ont pas perturbé ma trajectoire. 

On m’a souvent demandé : pourquoi avoir une décapotable avec 4 roues motrices? Eh bien, pourquoi pas?! Ça rend la conduite plus stable, surtout en hiver (si vous décidez de sortir votre Jaguar dans la neige). En outre, le système ne fait pas paraître la voiture bien plus lourde que le modèle à propulsion et il ne compromet ni son design ni son volume intérieur. Bref, tout le monde gagne.

À propos, bien que le coffre soit petit et qu’il n’y ait pas de places arrière dans la F-Type décapotable, mon amie et moi nous sommes senties plus qu’à l’aise et avons même effectué une séance de magasinage. Si votre copilote accepte de garder quelques items à ses pieds, vous trouverez l’habitacle accommodant. Le rangement entre les sièges est quant à lui idéal pour des collations, téléphones, bouteilles d’eau, passeports et autres. 

Pour ce qui est de la capote rétractable en tissu, elle s’ouvre ou se referme en seulement 12 secondes à la simple pression d’un bouton, et ce, même si on roule à des vitesses allant jusqu’à 50 km/h. Nous l’avons appréciée en traversant des conditions météo changeantes (soleil/nuages, chaud/froid, humidité, etc.). 

Une méchante bonne voiture, point final
Parmi tous les véhicules que j’ai essayés au fil des ans, rares sont ceux qui m’ont procuré des sensations comme la Jaguar F-Type S AWD décapotable 2016. Elle attire l’attention comme bien peu d’autres et, au volant, on se sent comme un membre de la royauté. Vous devez absolument prendre le temps de la regarder et de l’écouter; si vous n’éprouvez aucune jouissance, c’est que vous êtes vide à l’intérieur.

Quand on réalise que ce qui se cache en dessous a autant d’étoffe et de caractère que la robe elle-même, l’attirance envers la F-Type devient encore plus grande. Bien sûr, la version R atteint un tout autre niveau, mais en vérité, le V6 convient amplement et garde le prix en bas de 100 000 $. Je ne parle même pas de la concurrence, car dès que vous vivrez un moment en compagnie de la Jaguar F-Type décapotable, vous ne voudrez rien savoir d’autre.