Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jaguar XJL Portfolio 2012 : essai routier

Jaguar XJL Portfolio 2012 : essai routier

Fusionner héritage et sophistication Par ,

Les Jaguar dégagent un certain cachet qui ne se retrouve dans aucune autre voiture du marché haut de gamme. Plusieurs ont tenté d’imiter l’ambiance raffinée agrémentée de bois et de cuir, mais sans y parvenir, à mon avis.

Le modèle d’essai cette semaine est la XJL, la version allongée de l’emblématique berline de Jaguar. Ce modèle gâte les occupants de la banquette arrière en leur offrant 5 pouces d’espace additionnel pour les jambes.

Un félin abaissé et élégant
La XJ est réapparue en 2011. Les dessinateurs terrés dans la tanière Jaguar ont oublié tout ce qui concernait le vieux matou pour créer un nouveau félin plus élancé, plus épuré et plus moderne, sans sacrifier l’essence de la marque à travers cette mutation génétique.

Bien que le blanc ne soit pas ma couleur de choix, j’admire l’audace que cette teinte donne à la nouvelle génération de XJ. Elle est beaucoup plus séduisante et agressive que toutes les anciennes versions de la XJ, et c’est ce dont elle avait besoin pour adoucir son air un peu sévère.

La voiture attire les regards et les passants scrutent fixement le véhicule en tentant d’identifier le félin qui se dresse devant eux. Dommage que le chat ne s’élance plus sur le capot afin de définir l’identité et l’héritage de cette marque emblématique. Trêve de nostalgie; cette XJ est à la fine pointe de la technologie et de la performance, sans compter son élégance et son opulence.

Le puissant ronronnement du V8
Trois groupes motopropulseurs sont offerts à l’acheteur, et tous sont inspirés de la dernière génération de moteur V8 5,0 litres de Jaguar. Mon modèle d’essai était muni du moteur de base, générant 385 chevaux à 6 500 tours/minute et un couple de 380 lb-pi à 3 500 tours/minute.

Les deux autres moteurs sont des versions suralimentées du moteur de base, développant respectivement 470 et 510 chevaux.

Selon les données de Jaguar, la XJL peut atteindre 100 km/h en 5,7 secondes avec le moteur de base, et en respectivement 5,2 secondes et en 4,9 secondes pour les versions suralimentées. Bien que mon chaton ne fut pas équipé de la suralimentation, il m’a néanmoins offert assez de puissance pour satisfaire mon envie de chasser.

Tous les groupes motopropulseurs sont jumelés à une transmission automatique à 6 rapports avec palettes de commande. La puissance est, bien entendu, dirigée vers les roues arrière. La transmission est douce et efficace. Lorsque le mode Dynamique du véhicule est activé, le conducteur prend le plein contrôle des changements de vitesse, donc pas de devinettes de la part de la voiture.

Le mode Dynamique de la Jaguar XJL révise également la configuration de l’accélérateur et des changements de vitesse afin de créer une expérience de conduite plus affirmée lorsque l’envie de bondir se fait sentir.

Dompter la bête
À bord de mon modèle d’essai, je me suis tout de suite senti immergé par l’ambiance « cuir et bois » de Jaguar; il fallait s’y attendre. Par contre, je ne m’attendais pas à retrouver un ensemble de jauges virtuelles. Au démarrage du véhicule, un écran TFT (transistor à couches minces) de 30 cm (12,3 pouces) apparaît et affiche des images de jauges classiques.

Les jauges virtuelles de la Jaguar ne sont pas, selon moi, aussi attirantes que les vraies. Elles sont cependant plus intelligentes et permettent la diffusion de renseignements additionnels. Fait intéressant : l’arrière-plan des jauges devient rouge lorsque le mode Dynamique est sélectionné.

Le reste de l’habitacle est plutôt conventionnel – à l’exception du levier de vitesses s’élevant dans la console centrale – quoique légèrement flamboyant, architecturalement parlant. Dans l’ensemble, je pourrais très bien vivre dans l’abondance de cuir de la XJL. Il s’agit de l’un des habitacles les mieux conçus et les plus stylisés du segment haut de gamme.

Un félin sophistiqué
Il faut demeurer à l’intérieur de la Jaguar XJL durant un certain temps pour réellement apprécier son mélange de performance, de prouesse et de luxe. La voiture offre une conduite stable et tout en douceur, sans rien enlever à son agilité. Les fondations adaptatives ajustent constamment les paramètres de la suspension à l’aide d’amortisseurs électroniques.

Ce système garde la Jaguar à l’affût, prête à sortir ses griffes. La voiture demeure stable et tenace même dans les virages les plus serrés. Le degré de dextérité démontré par ce large bolide est captivant, voire même inattendu pour un véhicule aussi spacieux.

On s’attend par contre à de la sérénité, et c’est ce que nous obtenons à bord de cette voiture. À un certain moment, je me suis retrouvé arrêté près d’une Harley-Davidson munie de silencieux directs. J’ai jeté un œil aux tubes chromés et j’ai pensé que la Harley était en panne – ce qui n’est pas rare pour une HD – car je n’entendais pas le pop-pop-pop typique du moteur 2 cylindres.

J’ai baissé ma fenêtre pour confirmer mon hypothèse, et j’ai été ébloui par le degré d’insonorisation de la Jaguar; la Harley pétardait bruyamment dans les oreilles de tout le monde, sauf les miennes. La lumière est passée au vert et j’ai facilement semé la tempête sur deux roues.

Le miaulement final
À bien des égards, Jaguar est en pleine renaissance : son héritage et sa longue tradition doivent se marier au modernisme et aux technologies de pointe. La Jaguar XJL 2012 relève ce défi avec brio.


La voiture possède sans contredit son charme d’antan et bénéficie néanmoins des dernières technologies en matière de performance et de systèmes d’information et de divertissement. Ces derniers sont facilement accessibles, sans avoir à naviguer dans un labyrinthe de menus à l’aide d’un dispositif similaire à une souris.

La performance de la voiture et ses bonnes manières envers ses occupants sont encore plus importantes que ses attributs technologiques. Le comportement de la XJL est sans aucun doute ce qui la rend irrésistible et remarquable.

De la perspective du conducteur, le félin traque et capture sa proie sans effort, tandis que son côté plus doux charme quiconque sur son passage.
 

Essais routiers et évaluations

Experts
    Consommateurs
    Jaguar Série XJ 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Jaguar Série XJ XJL Portfolio 2012
    Jaguar Série XJ XJL Portfolio 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article