Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jaguar XK Portfolio Coupé 2010 : essai routier

Jaguar XK Portfolio Coupé 2010 : essai routier

Le sens de la célébration Par ,

Une riche tradition établie à coup de berlines luxueuses, de victoires en piste et de sveltes et séduisants roadsters a, pendant des décennies, fait de Jaguar un symbole de richesse pour les Britanniques bien nantis.

Des voitures sport comme la Type E ont assis la réputation de Jaguar en tant que créateur de modèles sublimes, et les propriétaires s’en délectaient pour l’image élite, mais branchée, qu’elles projetaient.

Le XK fut dessiné par lan Callum, puisqu'il ressemble à l’effroyablement sublime Aston Martin DB7. (Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com)

Et pourtant, durant les années menant au nouveau millénaire, Jaguar a semblé perdre ses priorités de vue, et ses véhicules sont devenus mal ficelés et désuets. Une décennie dans les mains de Ford, qui y aurait injecté environ 50 milliards, n’a pas réussi à raviver la marque, et en 2008 Tata Motors s’en est portée acquéreuse.

On sent une certaine ironie poétique, n’est-ce pas? Une entreprise de l’Inde qui vient à la rescousse d’une des marques les plus historiques et vénérables de l’Empire britannique… Or, Jaguar s’est remarquablement redressée sous sa commande. La XF a connu un succès retentissant, et la seconde génération retravaillée du coupé XK est tout ce qu’il y a de mieux chez Jaguar.

On ne sera pas surpris d’apprendre que le XK fut dessiné par lan Callum, tant il ressemble à l’effroyablement sublime Aston Martin DB7.

Il existe de ces véhicules qui, au moyen d’une mystérieuse alchimie, deviennent plus que la somme de leurs pièces, qui parviennent à transcender leur vulgaire nature de métal, de caoutchouc et de vitre.

Mon modèle d’essai, le XK Portfolio Coupé, en est un : on se croirait devant une créature vivante plutôt qu’une machine fabriquée par l’homme.

Il présente une silhouette magnifique, fuyante, naturelle, où une peau d’aluminium épouse de douces courbes. Comme son légendaire ancêtre la Type E, le XK présente un long museau élégant et une croupe tronquée reposant sur des cuisses rassemblées.

L’habitacle privilégié offre tous les raffinements auxquels on s’attend, des matériaux de prestige aux technologies impressionnantes, dont un pare-brise chauffant et une chaîne Bowers & Wilkins de 525 watts.

Il présente une silhouette magnifique, fuyante, naturelle, où une peau d’aluminium épouse de douces courbes. (Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com)