Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jaguar XKR décapotable 2012 : essai routier

Jaguar XKR décapotable 2012 : essai routier

Une décapotable avec un magnifique dédoublement de personnalité Par ,

Le coupé XKR de Jaguar est la première voiture qui m'a permis de comprendre pleinement pourquoi certaines personnes dépensent autant d'argent pour une automobile. Si j'avais 110 000 $, je m'achèterais plutôt une vieille Dodge Viper et un resto où l'on sert des ailes de poulet.

Or, la XKR que j'ai conduite en 2010 a changé ma façon de voir les choses. Idem pour sa version décapotable 2012. En fait, ces deux bolides ont un don exceptionnel pour justifier leur prix élevé à la fois par leur look et leur agrément de conduite.

Il faut la voir en personne
Bien que la silhouette époustouflante du coupé soit légèrement compromise par le toit rétractable et le couvercle du coffre, la Jaguar XKR décapotable 2012 n'en demeure pas moins un chef-d’œuvre. Les photos ne rendent pas justice à ses courbes voluptueuses et à la richesse de ses détails. Il faut absolument la voir en personne.

Des gens de tous âges s'arrêtent pour l'admirer. Quatre embouts d'échappement, des prises d'air sur le capot, d'énormes étriers de freins peints en rouge et un aileron arrière lui donnent encore plus de caractère. Et si vous l'apercevez dans votre rétroviseur, les diodes électroluminescentes qui accentuent ses phares vous donneront l'impression d'être suivi par un dangereux félin au regard perçant.

Du grand luxe à l'intérieur
En ouvrant la portière, le conducteur découvre un univers de chrome, de métal et de cuir aux coutures contrastantes dont le parfum reste imprégné aux vêtements. Le décor intérieur de la Jaguar XKR décapotable 2012 se compare au lobby d'un hôtel cinq étoiles. En fait, tout ce qu'on voit, touche et sent transpire l’opulence. Le sélecteur de vitesses, qui prend la forme d'une molette chromée surgissant de la console centrale au démarrage du moteur, se veut une touche unique.

Les sièges aux nombreux réglages procurent beaucoup de confort, le rangement à portée de main abonde et l'espace généreux permet à des adultes de grande taille de s’asseoir sans problème à l'avant. En contrepartie, le coffre se voit amputé lorsqu'on ouvre le toit rétractable et les places arrière s'avèrent aussi serrées que les pantalons de Jennifer Lopez.

Le système de son Bowers and Wilkins de la Jaguar XKR décapotable 2012 fait partie des meilleurs que j'ai eu la chance d'entendre. L’absence d'un système de lecture audio en continu via Bluetooth m'a toutefois obligé à sortir mes vieux CD pour écouter du Phil Collins. Vous savez quoi? C'était bien correct comme ça.

On peut apprécier la musique en toute intimité ou à ciel ouvert en actionnant le toit rétractable par la simple pression d'un bouton. Dans un cas comme dans l'autre, le bruit du vent et la turbulence ne viennent pas nous déranger, tandis que le châssis demeure assez ferme pour ne pas vibrer comme la majorité des cabriolets sur les routes endommagées. Avec la Jaguar XKR décapotable 2012, la douceur de roulement est toujours au rendez-vous -- et tous les sens s'en donnent à cœur joie.

Provoquer le monstre
Quand on appuie à fond sur l'accélérateur, par contre, le monstrueux V8 suralimenté de 5,0 L explose et déchaîne sa furie vers les roues arrière en libérant un son digne d'une fusillade dans un documentaire de guerre IMAX. Les décibels inondent l'habitacle ou, si le toit est baissé, ils assaillissent les oreilles du conducteur de toutes parts.

Avec sa cavalerie imposante (510 chevaux) et sa montagne de couple (461 livres-pied), la bête de 4 000 livres nous propulse avec une telle force et à une telle vitesse (0 à 100 km/h en 4,8 secondes) qu'elle menace de casser la précieuse porcelaine sur l'étagère des voisins.

Cela dit, que l'on parade sur un boulevard ou que l'on découpe un circuit en morceaux, la puissance coule toujours de manière fluide et la Jaguar XKR décapotable 2012 démontre un raffinement de classe mondiale.

Mode Dynamique
Un bouton permet même d'activer le mode Dynamique qui raidit les amortisseurs, rend l'accélérateur plus sensible, change les paramètres du différentiel arrière autobloquant et ouvre des clapets dans le pot d'échappement afin de produire encore plus de bruit. C'est comme si la XKR venait de recevoir une décharge électrique et se préparait à enflammer la route – ou la piste.

Sa direction se montre très rapide, entraînant des virages instantanés. La voiture demeure joliment à plat dans les courbes et, à moins de se laisser emporter, sa tenue de route inspire grandement confiance. Même chose pour les freins; ils mordent férocement et refroidissent les ardeurs de la Jaguar XKR décapotable 2012 sans délai.

Pour une voiture qui peut faire preuve d'autant de finesse et de douceur, pareil niveau de performance a de quoi surprendre et émerveiller, bien que certains le trouveront quasiment inapproprié. Par ailleurs, la XKR obtient mon vote pour le meilleur son d'échappement de l'histoire.

Mot de la fin
Des reproches? Eh bien, l'effet pervers d'une voiture aussi excitante à conduire et à entendre crier est une consommation d'essence élevée et peut-être même quelques contraventions pour excès de vitesse. De plus, l'interface du système d'infodivertissement m'a paru légèrement démodée. Enfin, quand le toit est baissé, les garnitures en chrome dans l'habitacle produisent des reflets aveuglants. Mieux vaut porter de bonnes lunettes de soleil.

L'attrait de la Jaguar XKR décapotable 2012 provient de sa double personnalité -- celle d'une grande routière confortable et celle d'un puissant hot rod -- et du fait qu'elle ne sacrifie rien entre les deux. On peut la conduire sans problème dans la vie de tous les jours de même que sur une piste de course la fin de semaine. Elle s'avère un peu plus décontractée, moins axée sur la technologie et, en même temps, plus stimulante à pousser à fond qu'une BMW M6 Cabriolet.

A-t-on déjà vu un cas aussi éloquent du syndrome de Dr Jekyll et M. Hyde? Rarement, et encore moins chez une voiture aussi magnifique. Certes, elle n'est vraiment pas donnée; mon modèle d'essai coûtait 116 000 $. Toutefois, il existe de bien pires façons de dépenser autant d'argent, croyez-moi.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Jaguar XK 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Jaguar XK XKR 2012
    Jaguar XK XKR 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article