Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Grand Cherokee Overland EcoDiesel 2015 : essai routier

Jeep Grand Cherokee Overland EcoDiesel 2015 : essai routier

Le diesel fait la différence Par ,

La dernière fois que j'ai essayé un Jeep Grand Cherokee Overland, il y a quelques années, il ne possédait pas un moteur diesel et manquait de couple. Je le trouvais aussi un peu trop cher pour ce qu'il offrait; à ce prix, j'aurais préféré me tourner vers une marque européenne.

En 2015, après une légère cure de rajeunissement et l'adoption d'un V6 diesel écoénergétique au lieu d'un V8 à essence hyper assoiffé, le Jeep Grand Cherokee Overland EcoDiesel et moi avons passé du très bon temps ensemble, parcourant plus de 1 000 kilomètres. Je pense que je commence à l'aimer sérieusement. 

Il est beau 
Chose certaine, j'adore le look du nouveau Grand Cherokee. Avouons-le, l'ancien était plutôt laid, trop carré et pas assez raffiné (c'est correct pour un véhicule comme le Jeep Wrangler, mais pas le Grand Cherokee). Maintenant, il projette une image séduisante et sophistiquée d'un bout à l'autre. Les feux de jour à DEL ainsi que les rétroviseurs latéraux, poignées de portes et feux antibrouillard enjolivés de chrome en version Overland ajoutent une belle touche finale à l'extérieur.

Dans l'habitacle du Jeep Grand Cherokee Overland EcoDiesel 2015, l’extravagance règne comme en témoignent les surfaces en cuir avec surpiqures, les garnitures en bois, les écrans rabattables aux places arrière (pour regarder des films) et les nombreux gadgets modernes. 

Après avoir passé plus de 12 heures au volant en quelques jours, je peux vous dire que les sièges du Grand Cherokee Overland sont très confortables et que toutes les commandes sont faciles d'accès. L'utilisation du système d'infodivertissement ne pose aucun problème et j'aime beaucoup les boutons de la radio cachés derrière le volant (volume et changement de station) qui nous permettent de garder les 2 mains bien agrippées. 

La banquette arrière offre un généreux dégagement, mais parce que les dossiers avant sont plus épais afin d'intégrer lesdits écrans, mon fils de 3 ans pouvait facilement les accrocher avec ses pieds lorsqu'une personne prenait place devant lui. Je l'ai bien averti de faire attention, mais vous connaissez les enfants...

Il file allègrement sur l'autoroute 
Tel que mentionné, je détestais l'ancien Grand Cherokee Overland en partie à cause de son V8 très accro à l'essence. Si j'avais à dépenser 60 000 $ ou plus sur un Grand Cherokee, la performance devrait absolument être à la hauteur; j'aurais donc opté à la place pour la version SRT. Or, le nouveau modèle EcoDiesel me place devant un beau dilemme. 

Au terme de ma semaine d'essai (principalement sur l'autoroute), j'ai obtenu une consommation moyenne de 9,9 L/100 km. Voilà qui est agréablement surprenant pour un véhicule dont le poids oscille dans les 5 000 livres et dont le V6 EcoDiesel de 3,0 litres génère 240 chevaux et 420 livres-pied de couple (via une boîte automatique à 8 rapports).

Par contre, je dois dire que je m'attendais à me faire clouer au siège en pleine accélération, ce qui n'était vraiment pas le cas. Oui, le Jeep Grand Cherokee Overland EcoDiesel 2015 s'élance rapidement, mais j'ai plus ou moins senti le couple du diesel qui me fait tant sourire d'habitude. J'imagine que le poids et la taille du véhicule avaient leur mot à dire.

En tout cas, sur l'autoroute, ce VUS intermédiaire est un pro. Activez le régulateur de vitesse adaptatif (attention : il est aussi possible d'activer le régulateur ordinaire qui ne maintient pas une distance prédéterminée avec le véhicule qui précède), choisissez vos chansons préférées à écouter à l'aide du système harman/kardon à 19 haut-parleurs de 825 watts, passez au service au volant pour ramasser un bon café et vous voilà prêt pour des heures de détente sur la route. Vous arriverez même à destination sans ruiner votre portefeuille à la station-service.

Mérite-t-il votre argent durement gagné? 
À cette question, je dois répondre que le Jeep Grand Cherokee Overland EcoDiesel 2015 manque son coup, bien que ce ne soit pas de sa faute. Il offre une foule de commodités, une bonne conduite, un rouage intégral sûr en toute saison ainsi qu'un look branché. Par contre, son prix qui dépasse les 60 000 $ me pousse à regarder ailleurs. 

Traitez-moi de snob si vous voulez, mais j'aimerais mieux dépenser pareil montant sur un véhicule plus prestigieux qu'un produit Chrysler. Des exemples? Je pense entre autres au Porsche Cayenne Diesel, qui coûte à peine 7 000 $ de plus (une différence négligeable quand on magasine dans cette fourchette de prix), de même qu'à l'Audi Q7 TDI, dont le prix de base est inférieur d'environ 1 000 $.

Quoi qu'il en soit, le nouveau modèle EcoDiesel est selon moi le meilleur de tous les Grand Cherokee haut de gamme... à part le SRT, bien entendu. 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Jeep Grand Cherokee 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Jeep Grand Cherokee Overland 2015
    Jeep Grand Cherokee Overland 2015
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler