Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Patriot North 4RM 2007 : essai (vidéo)

Jeep Patriot North 4RM 2007 : essai (vidéo)

Par ,

J'ai conduit un Jeep, un vrai. Rien de gros, rien de massif. Rien non plus pour vaincre l'Himalaya ou les neiges éternelles. Non, juste un Jeep honnête, plutôt petit et capable de plus pour la famille que pour le vrai aventurier. Malgré tout, le Jeep Patriot a la vraie personnalité d'un Jeep. Il n'en affiche toutefois ni le prix ni toutes les capacités.

Un design unique
En termes d'allure, le Patriot, c'est le bébé Commander. Il reprend les arêtes un peu plus carrées du Commander et sa silhouette qui ne se démarque certainement pas par aérodynamisme. Évidemment, on a conservé la calandre à sept fentes qui fait la notoriété de Jeep depuis son origine.

Le Patriot a une allure définitivement Jeep.

Ce style tout à fait unique vient confirmer la volonté du Patriot de rester dans la famille, et l'éloigne de son frère, le Compass, aux courbes moins accentuées. Les deux partagent cependant la même plateforme. La réalité, c'est que le Jeep Patriot est un Jeep pour homme, alors que le Compass s'adresse plutôt à la gent féminine.

Et ne me lancez pas de vaisselle, mesdames, puisque c'est le fabricant lui-même qui l'affirme. Au moment de la conception, on a fait appel à des groupes témoins pour choisir entre les deux silhouettes. La majorité des hommes ont préféré le Patriot, et l'autre moitié de l'humanité a opté pour le Compass. On a donc choisi de conserver les deux.

Un moteur, quel moteur ?
Mon véhicule d'essai avait sous le capot le moteur à 4 cylindres de 2,4 litres. Un autre moteur, le 2 litres, est également proposé. Mais dans les deux cas, cela semble un peu juste. Le poids plus abusif du petit véhicule et ses prétentions d'aventurier sont des excuses toutes prêtes pour expliquer cette sous-motorisation, mais on en ressent vraiment les effets quand on accélère avec insistance.

Heureusement, la boîte de vitesses manuelle répond tout de même assez bien et fournit assez de précision pour bien manoeuvrer les différents régimes. On ne peut en dire autant de la version automatique à variation continue cependant.

Parmi les grandes qualités du Patriot, notons sa maniabilité qui facilite le passage dans les sentiers étroits ou sur la rue Sainte-Catherine à l'heure de pointe. La direction est précise, et le freinage, sans être exceptionnel, permet des arrêts d'urgence tout à fait acceptables.

Les deux moteurs offerts proposent des performances plutôt timides.