Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia Magentis SX 2010 : essai routier

Kia Magentis SX 2010 : essai routier

Un dernier au revoir... Par ,

Il ne reste plus que quelques mois de vie active à la Kia Magentis. Quelques mois d’une carrière qui n’a jamais attiré les admirateurs, et dont les ventes demeurent encore et toujours bien peu élevées. En effet dire que la Kia Magentis, qui sera remplacée dès le printemps par une beaucoup plus spectaculaire Optima, n’avait rien pour elle.

Physiquement, elle se montre plus qu’ordinaire, et se confond dans le paysage avec l’efficacité d’un caméléon. Je vous mets au défi en effet de me dire, avec précision, à quand remonte votre dernier contact rencontre avec une Magentis? Remarquez que le petit nombre d’unités vendues au fil des ans n’augmente pas vos chances de rencontres fortuites, mais quand même….

Physiquement, elle se montre plus qu’ordinaire, et se confond dans le paysage avec l’efficacité d’un caméléon. (Photo: Kia)

Anodine mais efficace
Un peu comme on le ferait dans un salon funéraire, on ne peut que trouver des qualités à la quasi défunte voiture de Kia. Attention, des qualités légères tout de même.

Car ce n’est certes pas en matière de style que cette intermédiaire se démarque. Sa silhouette se veut, à la mode des anciennes générations de voiture, un peu trop anonyme pour accrocher le regard. Rien ne détonne, et tout semble à la bonne position, par contre rien ne distingue réellement la Magentis de ses rivales.

Ce qui, dans un segment aussi compétitif, s’avère certainement un handicap de taille puisque sans personnalité, point de salut. Soulignons quand même l’effort sur la version SX que je conduisais, à qui on a voulu donner un cachet plus sportif en modifiant la calandre un tantinet, et en ajoutant des roues en alliage de plus grande dimension. lLà s’arrête la sportivité…

À l’intérieur, même son de cloche. Bien que rien ne soit véritablement un défaut, rien ne ressort non plus du lot. Le tableau de bord d’une simplicité sans reproche, profite d’une finition qui elle, aurait bien besoin d’amélioration. Le mélange des matériaux, entre plastique et cuir, ne rend pas non plus justice à l’ensemble.

Les sièges proposent un support convenable, mais leur assise un peu trop courte rend les longues randonnées inconfortables. Mentionnons tout de même, pour les statistiques, que la Kia Magentis bénéficie de l’un des habitacles les plus vastes de sa catégorie, les passagers ayant abondamment d’espace pour les jambes et la tête, peu importe leur position dans la voiture.

Les sièges proposent un support convenable, mais leur assise un peu trop courte rend les longues randonnées inconfortables. (Photo: Kia)