Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia Optima Hybride Premium 2011 : essai routier

Kia Optima Hybride Premium 2011 : essai routier

Racée, économique et puissante Par ,

La folie des grandeurs? Qui sait, mais moi, je vois un soupçon de la Jaguar XF dans la ligne de toit et la croupe de la Kia Optima 2011. Mon Optima Hybride de cette semaine ne bondit pas comme le félin anglais, bien sûr, par contre elle consomme moins que lui et pas besoin d’allonger une petite fortune pour l’acquérir.

Kia Optima Hybride 2011 vue côté droit
La Kia Optima Hybride 2011 a en masse de punch pour soutenir son look dynamique et sa conduite sportive. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Elle a de la gueule
Je ne pense pas qu’on puisse trouver aujourd’hui une berline hybride à bas ou moyen prix plus séduisante. En version hybride ou traditionnelle, la Kia Optima 2011 fait preuve d’un panache exemplaire. Ce véhicule est en effet très bien proportionné et assez spectaculaire esthétiquement pour attirer un premier, puis un deuxième regard, suivis par une longue contemplation le temps que l’observateur décide s’il s’agit d’un modèle humble ou huppé.

À l’intérieur, le sentiment de vastitude m’a frappé. Le tableau de bord large et plat contribue sans doute à l’impression d’espace et d’étendue. Évidemment, le toit panoramique n’y est pas pour rien non plus! Il inonde l’habitacle de lumière, éliminant du coup le sentiment d’encapsulation qui afflige souvent les cockpits mal éclairés.

Ce toit panoramique ainsi que la clé intelligente, le système infoloisirs UVO de Microsoft, le navigateur, les sièges avant chauffants et ventilés et les sièges arrière chauffants font tous partie du groupe d’options Prime Technologie de 4 900 $ qui gonfle le prix de vente jusque dans les 35 000 $. Pas mal du tout pour toutes les technologies et raffinements inclus.

D’ailleurs, beaucoup de ces technologies se trouvent sous le capot.

Une hybridation partagée avec Hyundai
Même si les deux voitures n’ont strictement rien en commun physiquement, la Kia Optima Hybride et la Hyundai Sonata Hybride sont essentiellement des jumelles mécaniques. Elles comptent toutes deux sur un 4-cylindres à essence de 2,4 litres jumelé à un moteur électrique et un bloc de batteries lithium polymère.

Ensemble, ils produisent au total 206 chevaux et 195 pi-lb de couple, acheminés aux roues avant par l’intermédiaire d’une boîte automatique à 6 rapports. Comme d’autres hybrides contemporains, dont les Ford Fusion et Toyota Camry, l’Optima Hybride peut fonctionner à l’aide d’un mélange essence-électricité ou seulement à l’électricité.

Kia affirme que l’Optima Hybride démarre en mode VE (électrique seulement) et peut atteindre 50 km/h sans passer à l’essence, selon les conditions et l’accélération demandée. Or, dans les scénarios types de conduite en ville, ce ne fut pas vraiment mon expérience.

Oui, la voiture décollait en mode VE, pourtant le moteur à essence se réveillait très vite malgré mon pied tout léger. J’ai eu plus de succès à cet égard au volant de la Ford Fusion Hybride.

Ce qui nous amène à mon expérience sur la route.

Kia Optima Hybride 2011 moteur
Elle compte sur un 4-cylindres à essence de 2,4 litres jumelé à un moteur électrique et un bloc de batteries lithium polymère. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)