Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia Sportage 2011 : premières impressions

Kia Sportage 2011 : premières impressions

Le nouveau Sportage offre un excellent rapport qualité-prix et affirme l'identité de Kia Par ,

Depuis son lancement, le Kia Sportage est l’une de ces machines qui interpellent l’acheteur canadien moyen. Celui-ci privilégie la robustesse, la polyvalence et les bonnes affaires, et les deux dernières générations du Sportage ont su répondre à ces attentes.

On peut se procurer un Sportage 2011 dès aujourd’hui à partir de 21 995 $. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)

Selon les propriétaires actuels du modèle, c’est l’accessibilité, la qualité familiale et la résistance au climat canadien qui les ont attirés chez le concessionnaire Kia du coin, et ce sont l’excellente garantie et la grande polyvalence de la bête qui ont achevé de les convaincre. Entamant sa troisième génération, le Sportage 2011 arrive avec un bagage encore plus raisonnable et aventurier que ces deux prédécesseurs à succès.

Dans le Grand-Nord
Alors que le Canadien moyen a tendance à se tourner vers le Sud quand il planifie ses prochaines vacances, Kia a mis le cap sur le Nord pour présenter la dernière mouture de l’utilitaire aux journalistes automobiles. En effet, on nous a invités à un périple aller-retour entre Whitehorse et Skagway, en Alaska. Peu de contrées profitent de paysages si virginaux ou d’air si frais que ce bout de pays, et ce fut la scène idéale pour mettre en valeur une machine conçue pour attaquer à peu près tout ce que notre Grand Nord pourrait nous asséner.

L’art de la fusion
Le travail et la mécanique derrière cet objectif sont enveloppés dans une carrosserie coréenne à saveur internationale mariant de nombreuses influences et dont le résultat final respire l’originalité et le dynamisme. C’est comme la cuisine fusion, où la tôle et le plastique ont remplacé la viande et les épices. À bien des égards, ce genre de mariage interculturel fait partie de notre identité canadienne.

Kia se construit une identité aussi. Le fabricant a demandé à Peter Schreyer, un ancien de Volkswagen et d’Audi, de diriger l’équipe conceptuelle qui relèverait le défi. Pour le nouveau Sportage, Schreyer a creusé les idées de diverses équipes internationales, retenant et appliquant les meilleures pour le produit final.

Le cocktail qui est résulte devrait aider le nouveau Sportage à se distinguer, grâce à un look unique, athlétique et frappant qui se veut plus agressif et moins caricatural que celui de son prédécesseur. À preuve, la furieuse calandre chromée, les clignotants de style européen fixés au pare-choc et l’unique ligne d’intersection entre le pare-brise et le toit. Et des feux de jour à DEL s’en viennent aussi.

Depuis son lancement, le Kia Sportage est l’une de ces machines qui interpellent l’acheteur canadien moyen. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)