Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

LAND ROVER FREELANDER 2002

LAND ROVER FREELANDER 2002

Par ,

VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE
Comme vous le savez maintenant, Land Rover ne fait pas les choses comme les autres constructeurs. Au printemps dernier, j'ai eu l'opportunité de participer à l'aventure Little Bear dans la région de la Baie James avec les gens de Land Rover du Canada, afin de me familiariser avec le petit utilitaire sportif Freelander qui s'en venait au Canada. Cette fois-ci, c'est avec les gens de Land Rover of North American (et ceux du Canada) que j'allais essayer la version finale de la Freelander pour l'Amérique du Nord. Pour ce faire, LRNA avait choisi un endroit très inusité, l'Islande.

L'Islande ? Oui, ce petit pays presque inconnu situé au nord de l'Europe et très près du Groenland. Avec une population d'au plus 270 000 habitants, c'est une contrée sauvage qui se prête très bien à l'exploration et à l'aventure. Mais pourquoi l'avoir appelé Voyage au centre de la terre ? Parce que l'Islande est située en plein sur la jonction entre les deux importantes plaques tectoniques de l'Amérique et de l'Europe. C'est alors une île volcanique.

JOUR UN
Vu que je viens de la région de Montréal, j'ai dû prendre un vol vers Boston afin de pouvoir prendre un des rares vols de l'Icelandair vers Keflavik, l'aéroport international le plus près de Reykjavik, la capitale de l'Islande. Le vol de nuit a duré quatre heures et demie.

Nous avons atterri autour de sept heures le matin et dès notre arrivée en terre islandaise, Land Rover nous a confié une nouvelle Freelander pour nous rendre au premier point de rencontre. Étant une île volcanique, l'Islande est une terre nue sur une grande partie de sa superficie. Très peu de routes sont pavées, mais les premiers kilomètres que j'ai faits en compagnie de Tim Lindsay (du magazine Carguide) furent sur une route d'un pavé très noir à base de pierre volcanique. Ce n'était cependant pas une autoroute.