Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lexus ES 350 2007 : essai

Lexus ES 350 2007 : essai

Par ,

qu'on dit. Il semble que tous les constructeurs automobiles de nos jours se vantent d'offrir un véhicule de luxe d'entrée de gamme. Est-ce que la nouvelle [link artid="31554">ES 350 répond à cette description, ou est-elle simplement une autre jeune prétendante faisant partie de la bonne famille?

Son design extérieur est certainement typique de Lexus. La compagnie nippone aime projeter l'image du luxe automobile sans le crier sur tous les toits ou le faire voir à des kilomètres à la ronde. Ceci dit, le style et le profil distinctifs de la voiture permettent de l'identifier bien avant d'avoir aperçu ses emblèmes. Par ailleurs, la qualité d'assemblage des panneaux extérieurs est exceptionnelle, même en scrutant à la loupe. Après tout, c'est une Lexus.

Bien que la ES ne soit pas aussi sportive que sa jeune soeur, la IS, elle affiche sans contredit un look moderne et dernier cri. Je présume que

(Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan)

c'est dans le but de plaire aux jeunes consommateurs actifs qui posent leurs pieds sur les premiers barreaux de l'échelle du luxe. Si tel est bien le cas, on peut dire que Lexus a choisi la cible parfaite et qu'elle a visé dans le mille.

Passons maintenant à l'intérieur qui, pour tout vous dire, m'a vraiment impressionné. Le tableau de bord paraît l'oeuvre d'un grand sculpteur et non d'un simple designer de voitures. La pièce maîtresse s'avère le bloc central unique en forme de raquette qui rassemble la plupart des commandes et qui coule naturellement entre les deux sièges. Le tout est mis en valeur par des accents en bois brillamment disposés, qui se répètent d'ailleurs à divers endroits de l'habitacle. Apparemment, c'est une femme qui est responsable de cette touche de design; c'est peut-être une question de goût personnel, mais je trouve que l'effet est réellement séduisant. Certains manufacturiers n'auraient probablement pas réussi à créer quelque chose d'aussi beau. Selon moi, Lexus doit être applaudie pour en avoir fait l'une des caractéristiques de marque de la ES.

Le reste de l'intérieur est tout aussi remarquable et renferme une foule de commodités luxueuses «disponibles». Si j'ai placé le mot «disponibles»

(Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan)

entre parenthèses, ce n'est pas pour rien. C'est à cause de la façon dont Lexus commercialise la ES. Certains équipements, comme le système de navigation, la caméra de recul, la téléphonie Bluetooth et le toit vitré panoramique, sont uniquement disponibles avec la version supérieure. Par conséquent, les jeunes consommateurs actifs auxquels j'ai fait allusion doivent fouiller un peu plus dans leurs poches s'ils veulent bénéficier de tous ces jouets dans leur nouvelle voiture de luxe d'entrée de gamme.

Comprenez-moi bien. Je pense que la ES 350, à 42 900 $, affiche un prix qui est approprié compte tenu du marché. Mais je pense aussi que certains acheteurs potentiels iront voir ailleurs juste parce qu'ils recherchent un équipement en particulier. Franchement, je ne vois pas comment une personne accepterait de payer 11 400 $ de plus (c'est le coût de l'ensemble Premium Ultra avec Navigation) pour un seul gadget «indispensable».(Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan)