Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Lexus RX L 2019 : six ou sept places, mais on est encore loin du compte

Vingt ans après la sortie du premier modèle, le Lexus RX revient avec une déclinaison plus allongé avec son RX L 2019. Le RX représente l’un des véhicules des plus importants pour le constructeur japonais, puisqu’il s’agit du véhicule de luxe le plus vendu en Amérique.

Confrontés à la sollicitation d’une version 7 places, les ingénieurs de Lexus ont redoublé d’efforts pour que le RX puisse accueillir deux passagers supplémentaires, mais pas aussi dignement que les cinq premiers ...

Look massif et intérieur haut de gamme
Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, nous n’avons pas vraiment d’autres choix que d’accepter cette calandre « trapèze » aux tonalités agressives. On retrouve un style beaucoup plus angulaire qui balaye le passé conservateur de Lexus et qui se hisse comme un véhicule unique, mais pas toujours dans le positif. Des acheteurs plus conservateurs pourront se sentir un peu perdus dans cette architecture et préfèreront les concurrents aux styles plus raffinés.

Photo : Lexus
Photo : Lexus

Lexus n’avait d’autres options que d’allonger le RX en étirant la ligne de pavillon et le porte-à-faux arrière pour approfondir le coffre. L’empattement est identique aux deux autres modèles et bien qu’il reste plus long que la Toyota Highlander, ça ne saute pas vraiment aux yeux.

Nous retrouvons un véhicule équipé de série de phares à DEL ainsi que des roues de 20 pouces livrées en standard. Tous les accessoires de sécurités répondent présents dans ce modèle d’essai. Petit truc sympa, lorsqu’on met la face de notre main devant le logo Lexus le hayon s’ouvre automatiquement. Donc pas besoin de gigoter du pied comme un débile pour activer le sensor et ouvrir le coffre. Bien pensé Lexus !

À l’intérieur, il est vrai que ce n’est pas aussi luxe que certains concurrents cependant on reste dans le haut de gamme et ça se ressent. Pour les finitions luxueuses, on y retrouve des touches de bois gris ou de bambou mat avec des touches métalliques qui rendent vraiment agréable l’intérieur du RX.

Photo : Auto123.com

Bien que le modèle de base arbore du cuir synthétique, on ne le croirait pas. Une imitation cuir plutôt convaincante qui ne fait pas une grande différence avec le véritable cuir des autres finitions.

Choisir la garniture F Sport accroit l’agressivité visuelle à l’intérieur du véhicule. On y retrouvera une audacieuse couleur « rouge à lèvre » qui apporte du cachet à l’intérieur de cette Lexus qui s’éloigne de ses habitudes traditionnelles.

Le volant chauffant télescopique est inclinable et il est muni de commande audio et de palette de changement de vitesse. Le toit ouvrant panoramique reste en option pour le RX.

L’écran de l’indicateur de vitesse laisse apparaître distinctement les jauges cependant il paraît un peu dépassé à côté des concurrents qui ont déjà opté pour un écran LCD.

Photo : Auto123.com

Quand sa raison d’être ne devrait pas être !
Côté confort, la seconde rangée de sièges offre des assises agréables avec des dossiers inclinables ainsi que des accoudoirs rabattables sans oublier le grand espace pour les jambes. Mais cela ne durera que jusqu’à ce que l’on vous demande d’avancer pour laisser de la place à la troisième rangée.

Et oui, la raison d’être de ce véhicule c’est l’ajout de cette troisième rangé qui a été tant demandée. Je ne suis pas vraiment convaincu que cette troisième rangée fasse l’atout majeur de ce véhicule cependant le RX L peut à présent prétendre autant de sièges que ses rivaux :  l’Audi Q7, la BMW X5 ou encore le Volvo XC90.

Vous l’aurez compris, cette troisième rangée ne fait pas fantasmer ! En plus de prendre de l’espace de chargement, on pourra seulement y reléguer les enfants qui seront peut-être les seuls à ne pas se plaindre d’être contorsionnés et à l’étroit.

Les sièges sont électriques, mais ils prennent une véritable éternité à se mettre en place. On se passera des mésaventures en cas de mauvais temps…

Photo : Auto123.com

Outrepassé les problèmes de troisième rangée, on peut enfin comprendre que nous sommes dans un véhicule de luxe.

S’il y a bien une raison pour laquelle la Lexus RX est depuis si longtemps à la tête des ventes du multisegment de luxe c’est bien grâce à ses multiples fonctionnalités en standard qui s’accroissent au fil des années.

Un plateau de recharge sans fil se trouve dans l’habitacle et on retrouve un système audio Lexus à neuf haut-parleurs que l’on pourra troquer en option contre un système audio à 15 haut-parleurs Mark Levinson.

Un écran tactile de 8 pouces pour le système d’infodivertissement est standard, mais qui peut être lui aussi échangé contre un écran massif de 12,3 pouces. À l’arrière, il aussi possible d’obtenir un système d’affichage capable de proposer deux vidéos en même temps au cas où il serait trop difficile de se mettre d’accord.

Bien que l’écran soit grand et beau, il manque de réaction et de précision, ce qui rend la navigation un peu fastidieuse.  Lexus n’arrive pas encore à la cheville des voitures allemandes.

Le gros bémol de toutes ces options, c’est Apple CarPlay et Android Auto qui ne sont pas disponibles.

Photo : Auto123.com

Niveau sécurité, le système Lexus Safety Sense + est de série, vous avez donc une assistance active qui comprend un système de précollision, un avertissement de sortie de voie, des phares de route automatiques ou encore un régulateur de vitesse dynamique à radar.

Côté mécanique
Le RX L 2019 propose deux types de groupes motopropulseurs. Le premier est un moteur V-6 qui génère 295 chevaux aidés d’une traction intégrale livrée avec une boîte automatique à 8 vitesses et revendiquant 267 lb-pi de couple. Le RX 450h, la version hybride, propose un V-6 similaire accompagné de deux moteurs électriques à couple élevé. Le puissance produite est de 308ch.

Sur la route
Sur la route, c’est une excellente voiture pour le quotidien et on l’appréciera pour sa douceur.

Le sélecteur de mode de conduite propose un mode Normal, Eco et Sport. Le modèle F Sport, quant à lui, propose une version Sport +.

Le groupe F Sport lance une note d'échappement plus caractérielle qui s’entend dans la cabine, ce à quoi on ne s’attendait pas vraiment. Il reste tout de même un VUS silencieux et donc l’effet est moins fascinant qu’il pourrait le prétendre en mode Sport.

On y retrouve une direction légère, mais qui procure étrangement plus de sensations en mode Confort qu’avec le mode Sport.

Chaque modèle du RX propose un mode de conduite Eco qui permet de réduire la consommation, mais aussi la puissance et la réactivité du véhicule. Risque d’endormissement garanti !!

Photo : Auto123.com

Côté prix
On paye cher l’ajout des deux places microscopiques ! Lorsque le RX débute à 57,920$ en version 5 places, la version allongée débute quant à elle a 68,820$. L’hybride se retrouve propulsé à 71,150$ en version 5 places ou à 80,170$ en versions 6 ou 7 places.

Malgré ce faux pas pour la troisième rangé, le Lexus RX L est plus polyvalent que jamais. Globalement, l’intérieur du RX est en adéquation avec les temps modernes bien qu’un système d’infodivertissement plus performant aurait été apprécié. On reste sur un modèle toujours aussi convaincant tant par son intérieur haut de gamme que par sa conduite en douceur.

On aime

Son nouveau look plus imposant
Très confortable
Conserve son confort malgré la version « L »

On aime moins

L’interface d’infodivertissement qui manque de réactivité
La troisième rangée … qui ne sert pas à grand-chose

 

Consultez notre inventaire de véhicules Lexus d'occasion disponibles dans votre région du Canada