Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lincoln MKZ AWD 2007 : Essai

Lincoln MKZ AWD 2007 : Essai

Par ,

La plus jeune des Lincoln reçoit la traction intégrale

Le mot «momentum» revêt une importance significative dans l'industrie automobile. Si un produit ou un concept gagne du momentum, il se dirige vers le succès; s'il en perd, il va tout droit aux oubliettes. Dans cette optique, le fait que la traction intégrale soit maintenant disponible avec l'intermédiaire MKZ apporte du momentum à Lincoln. En effet, les consommateurs d'aujourd'hui reconnaissent pleinement les avantages de la traction intégrale, que ce soit pour une voiture économique, un bolide sport ou un VUS de luxe.

La nouvelle Lincoln MKZ est maintenant disponible avec une traction intégrale «intelligente».

Quand on parle de «momentum», on fait aussi référence à la conduite, en particulier la tenue de route. Eh bien, la Lincoln MKZ AWD a été conçue pour offrir une tenue de route optimale. Sa traction intégrale intelligente répartit automatiquement la puissance entre les roues en fonction de leurs besoins et du dérapage de la voiture. Plus une roue a de l'adhérence sur la chaussée, plus elle recevra de couple du moteur. Le système analyse continuellement ces données pour faire avancer la voiture.

N'allez pas croire que la traction intégrale est efficace uniquement dans la neige ou sur la glace. Même sur chaussée sèche, elle améliore considérablement la stabilité en virage ainsi que l'accélération en appliquant une force aux quatre roues au lieu de deux seulement (comme c'est le cas de la MKZ de base à traction avant). En appuyant sur l'accélérateur dans une courbe mouillée, on peut apprécier instantanément les merveilles de la traction intégrale
--aucun glissage ou patinage, mais une accélération pure et dure. Cette technologie est idéale pour intégrer la circulation à partir d'une bretelle d'autoroute. Il faut dire que la MKZ est aussi aidée par le nouveau V6 de 3,5 litres de Ford, un moteur puissant et perfectionné qui emploie un système de calage variable des soupapes d'admission (iVCT).

Plus de punch
Il s'agit de loin de la meilleure version du V6 Duratec de la compagnie. Affichant un taux de compression de 10,3:1, ce moteur génère 263 chevaux à 6250 tr/min et un couple de 249 lb-pi à 4500 tr/min. Résultat: la MKZ ne manque pas de punch et elle sait se faire remarquer. Lorsque la pédale est écrasée au plancher, la plus petite des Lincoln déferle à un rythme d'enfer. Ford l'a munie d'une efficace boîte automatique à six rapports afin de maximiser le rendement du Duratec. En conduite normale, les embrayages sont tout à fait fluides; quand la dynamique change, l'ordinateur de la transmission altère sa programmation pour satisfaire pleinement le conducteur.

Avec un V6 de 3,5 litres qui développe 263 chevaux, la MKZ ne manque pas de punch.