Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lincoln Navigator 2012 : essai routier

Lincoln Navigator 2012 : essai routier

Harrison Ford Par ,

Harrison Ford? Mais que vient-il faire dans cet article sur le Lincoln Navigator? Vous comprendrez dans un instant. Laissez-moi tout d'abord vous faire part de ma stupéfaction lorsque j'ai appris que j'allais prendre le volant d'un Lincoln Navigator pendant une semaine. C'était en juillet 2006, j'assistais au lancement du Ford Expedition et je me rappelle que j'avais bien aimé ce gros lourdaud.

Comme vous le savez, le Lincoln Navigator demeure le mode de transport favori des proxénètes, des mafieux et de leurs semblables. L'aura éblouissante du Navigator titille également l'imagination des joueurs de balle de tout acabit depuis son lancement en 1998. J'ai toujours voulu croiser un Expedition chromé ; c'est maintenant chose faite.

Vieillir en beauté
En regardant mon camion de presse d'un peu plus près, j'ai réalisé que le Lincoln Navigator 2012 n'était plus tout à fait un dur à cuire. Je dirais même que ses quelques rides le rendent plus attachant. Voyez-vous où je veux en venir? Harrison Ford, le dur à cuire, est maintenant un séduisant et gentil septuagénaire.

Et c'est sensiblement la même chose à l'intérieur. La présentation carrée et symétrique du tableau de bord date d'une autre époque. On peut dire que chaque touche, cadran et bouton est encore très fonctionnel pour un véhicule de l'âge d'Harrison. Quelqu'un qui a la moitié de son âge pourrait préférer l'interface plus tape-à-l'oeil du Ford Explorer par exemple.

Mais peu importe, tout le monde s'entend pour affirmer que le confort du Navigator est remarquable. Indy a toujours semblé tellement à l'aise avec son Fedora sur la tête. Les gros sièges du Lincoln peuvent rivaliser avec la plupart des fauteuils La-Z-Boy et l'espace intérieur est comparable à la taille du ranch d'Harrison avec ses 800 acres.

Toujours en douceur
Bien que ce soit un véhicule avec une carrosserie sur longerons, le Lincoln Navigator 2012 est comme M. Ford, toujours solide, robuste et prêt à tout. Malgré cela, le Navigator préfère les parcours urbains aux circuits hors route. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais Harrison semblait beaucoup plus à l'aise derrière le pupitre de la salle de rédaction dans Morning Glory qu'à fuir les Soviétiques dans le Royaume du crâne de cristal.

Sous le capot, ce camion (on peut le considérer comme tel) abrite le vénérable V8 de 5,4 L de Ford. Développant 310 chevaux et un couple de 365 lb-pi, il est surclassé par bon nombre de ses concurrents pleine grandeur plus récents, comme l'Infiniti QX56 de 400 chevaux. Avouons-le, Harrison n'a plus le physique pour se comparer à des acteurs comme Hugh Jackman.

Malgré le manque de puissance, le couple harmonieux du 5,4 L et la vivacité de la boîte automatique à 6 rapports accomplissent bien leur tâche. La plus grande partie du couple se développe à peine à un peu plus de 3 000 tr/min, ce qui permet à ce gentil géant de 2 723 kg (6 003 lb) de se mouvoir, mais influence également les coûts en carburant. Beaucoup, beaucoup de carburant... j'ai obtenu une moyenne de 19 L/100 km en conduite mixte. Je tremble toujours à l'idée de faire le plein de ce réservoir de 106 litres. Vous voulez Harrison Ford pour votre prochain film? Il vous en coûtera 20 millions de dollars. C'est la même chose.

Que ton nom soit synonyme de confort
Autrefois, rouler dans un véhicule à carrosserie sur longerons signifiait : se faire brasser jusqu'à rendre son dîner. Ce vieux routier traverse les chemins les plus cahoteux sans frémir. Le niveau de raffinement du Navigator rivalise et surpasse même celui de la bonne vieille Town Car. Sur route, le Navigator demeure silencieux et docile ; on se croirait dans un cocon. Han Solo, ce bon vieux contrebandier (ou était-ce un pirate?) a finalement fait confiance à Lando et son Faucon Millenium.

Le Lincoln Navigator 2012, c'est le confort sur quatre roues, enfin presque. Sa conception plus ancienne limite la position de conduite, puisque le volant n'est pas télescopique. J'ai eu bien du mal à tenir en place derrière ce volant, particulièrement lors des déplacements en ville. Sur l'autoroute, la seule façon d'être confortable était de laisser une main sur le volant.

Le prix
À 73 900 $, le Navigator se situe dans la partie inférieure de son segment qui comprend l'Infiniti QX, le Cadillac Escalade, le Lexus LX et l'Audi Q7. Il se retrouve malheureusement dans un segment en voie d'extinction où il n'y a réellement de place que pour un Américain et un Allemand. Le prochain Navigator, s'il y en a un, se démarquera peut-être. Chose certaine, le prochain Indiana Jones s'en vient; espérons qu'il sera meilleur que le précédent.

Tout comme Harrison, le Navigator prend de l'âge, mais n'a rien perdu de son charme. Les rides sont plus apparentes, mais que voulez-vous, c'est Harrison, c'est un Navigator.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Lincoln Navigator 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Lincoln Navigator 4x4 2012
    Lincoln Navigator 4x4 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article