Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Automne, hiver et printemps au volant du Mazda CX-9 2017

Automne, hiver et printemps au volant du Mazda CX-9 2017

L’absence d’un V6 ne lui nuit pas Par ,

Dans la plupart des cas, les essais routiers sont basés sur une randonnée de 2 jours couvrant plus de 300 kilomètres dans le cadre de la présentation de nouveaux modèles. Par la suite, une fois revenu à la maison, il est possible quelques semaines plus tard de mettre à l’essai le même véhicule pour une période de 7 jours. Enfin, il existe une troisième possibilité, celle de pouvoir conduire ce nouveau véhicule pendant quelques mois afin de pouvoir détecter ses forces et ses faiblesses. Par contre, la fiabilité n’est plus un souci dans le cadre de ces essais de plusieurs milliers de kilomètres, car la majorité des véhicules de nos jours sont d’une durabilité exemplaire.

En fait, l’objectif principal est de le mettre à l’épreuve dans toutes les circonstances et toutes les conditions climatiques. C’est ce que nous avons eu la possibilité de faire au volant du nouveau Mazda CX-9 à l’automne 2016, cet hiver et au début du printemps 2017. Nos quelque 10 000 kilomètres nous ont permis d’en apprendre beaucoup à son sujet.

Le moteur à 4 cylindres est-il à la hauteur?
Lors du dévoilement du CX-9 au Salon automobile de Los Angeles en 2015, la grande surprise n’était pas l’élégance de sa silhouette ni l’excellente réalisation de son habitacle, mais plutôt le moteur à 4 cylindres de 2,5 litres chargé d’animer ce VUS aux dimensions quand même assez imposantes et en mesure de transporter 7 personnes.

Une fois de plus, les ingénieurs de Mazda nous ont prouvé qu’ils n’abordent pas les problèmes de la même façon que leurs confrères des autres constructeurs. En effet, au lieu d’obtenir plus de puissance par le biais d’un V6 consommant généralement plus, ils ont préféré miser sur un petit 4-cylindres turbocompressé qui développe 227 chevaux avec de l’essence régulière ou encore 250 chevaux si on utilise du carburant super.

Ça semble peu, mais le secret de ce moteur est son couple de 310 livres-pied qui se manifeste en plus à bas régime. Bref, Mazda a oublié les chiffres de puissance pour impressionner l’acheteur et a concentré ses efforts à répondre aux besoins quotidiens des utilisateurs. À ma grande surprise, lors du contact initial, j’ai été impressionné par la nervosité de ce moteur. Et tout au long de notre essai, les personnes qui ont conduit le Mazda CX-9 ont parfois utilisé de l’essence régulière; la diminution de puissance ne les a pas incommodées. D’un autre côté, les 23 chevaux de plus font une bonne différence. 

Quoi qu’il en soit, et même lorsque le véhicule transportait 5 occupants, son rendement s’est avéré adéquat peu importe le carburant utilisé. Le plus surprenant, c’est que la capacité de remorquage s’élève à 3 500 livres — pas trop mal pour un moteur à 4 cylindres! En outre, pendant les 3 saisons où s’est déroulé notre essai, la consommation moyenne a été d’environ 10,6 L/100 km, ce qui est quand même fort adéquat compte tenu du gabarit du Mazda CX-9.

Pratique et raffiné
Dès son arrivée sur le marché, les louanges ont été nombreuses quant à la présentation sophistiquée de la planche de bord et le cachet luxueux de l’habitacle. Notre essai routier étalé sur plusieurs mois l’a confirmé : toutes les personnes qui ont pris place à bord ont été impressionnées autant par l’élégance de la planche de bord que par la qualité générale de l’habitacle. En plus, la troisième rangée de sièges s’est révélée convenable pour des adultes de taille moyenne et leur accès été facilité par une seconde rangée coulissante.

Par contre, le système d’infodivertissement de Mazda, bien que correct en soi, ne viendra pas menacer la suprématie d’autres modèles concurrents qui en offrent davantage. On peut quand même apprécier le nouveau CX-9 pour le confort des sièges avant, l’espace disponible à la rangée médiane et la facilité d’accès aux places arrière. N’oublions pas sa bonne capacité de chargement, puisque le coffre passe de 407 à 2 017 litres quand on rabat tous les dossiers arrière. D’ailleurs, dans le cadre de notre essai, nous avons dû déménager à quelques reprises des objets encombrants et la générosité de l’espace disponible s’est avéré un bon atout.

Agressé par un déneigeur
Tout au long de l’essai, soit de l’automne 2016 jusqu’au printemps 2017, nous n’avons pas connu le moindre incident mécanique. Durant l’hiver, le rouage intégral s’est révélé à la fois efficace et transparent. Lorsque l’adhérence de la chaussée était réduite à sa plus faible expression, ce gros véhicule familial s’est comporté de manière irréprochable. De plus, alors que nous pensions au début que la boîte automatique à 6 rapports aurait dû en avoir 8, elle s’est finalement montrée bien étagée et d’une grande douceur.

Quant à la tenue de route, nous n’avons rien à redire même si le Mazda CX-9 2017 affiche des dimensions assez imposantes. Bien entendu, il fallait conduire en fonction de ce type de véhicule et non en s’imaginant au volant d’une MX-5. Chose certaine, ce VUS est l’un des plus agréables à conduire de la catégorie.

Somme toute, le bilan est très positif pour ce véhicule qui en offre beaucoup compte tenu du prix demandé, tandis que l’absence d’un moteur V6 ne s’est pas révélée être un handicap de quelque façon que ce soit. Malheureusement, quelques semaines avant la fin de notre essai, un déneigeur trop agressif ou négligent a accroché la section avant droite du véhicule, endommageant la calandre et une partie du parechoc. Bien entendu, cette personne n’a laissé aucune adresse ni aucune excuse. La bonne nouvelle, c’est que les phares de route n’ont pas été touchés, ce qui a réduit la facture des réparations.

Les personnes à la recherche d’un véhicule pouvant transporter 7 personnes en tout confort auraient intérêt à considérer le nouveau Mazda CX-9 2017, d’autant plus qu’il propose une économie de carburant intéressante pour la catégorie.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mazda CX-9 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Mazda CX-9 2017
Mazda CX-9 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Duquet
Photos du Mazda CX-9 2017