Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda CX-9 2016 : premières impressions

Mazda CX-9 2016 : premières impressions

Le nouveau CX-9 boucle la boucle Par ,

Los Angeles, Californie – Le nouveau Mazda CX-9 pourrait être un modèle 2017; nous ne sommes pas certains encore. Par contre, ce qui est sûr, c’est que le lancement médiatique organisé par Mazda s’est déroulé de façon très étrange. Nous avons eu droit à des mulets de préproduction au lieu de véritables modèles de série. La galerie de photos qui accompagne cet article ne rend donc pas justice au véhicule.

Le premier CX-9, arrivé sur le marché lors de l’année-modèle 2007, s’est démarqué à l’époque par son design aux lignes fluides. Son objectif n’était pas nécessairement de vendre une foule d’unités, mais il a quand même connu un bon succès en Amérique du Nord. D’ailleurs, il a remporté notre essai comparatif de multisegments à 7 places en 2011.

Pour la 2e génération, Mazda l’a considérablement amélioré. Si vous n’aviez jamais considéré le CX-9 auparavant pour combler les besoins automobiles de votre famille, je vous suggère fortement de lire ce qui suit.

Beau et gros
Le nouveau CX-9 boucle la boucle KODO-SKYACTIV que Mazda a amorcée il y a quelques années. Bref, il entre de plain-pied dans le 21e siècle.

Ce qui frappe d’abord et avant tout, c’est bien sûr son look. La partie avant proéminente guide le regard vers un design beaucoup plus riche en détails qu’il ne paraît au premier coup d’œil. Mazda a fait du très beau travail en s’inspirant du CX-3 – sans contredit l’un des plus beaux véhicules sous les 50 000 $ – et en donnant du muscle au CX-9. 

Si la vraie beauté se trouve à l’intérieur…
Bien que je n’aie pas eu la chance d’admirer le décor intérieur final durant mon essai routier, j’ai pu me reprendre lors de son dévoilement au Salon de l’auto de Los Angeles le lendemain. Tout comme les 2 autres multisegments de Mazda, le CX-9 2016 présente un tableau de bord bien pensé, accessible et convivial. La qualité des matériaux et la finition sont nettement supérieures à ce qu’elles étaient, si bien qu’on a l’impression de se retrouver dans un véhicule de luxe.

Le niveau d’équipement est élevé, surtout dans les versions plus haut de gamme. Au menu : une interface de commande grandement améliorée, le système Mazda Connect et un affichage tête haute. Je remets toujours en question la façon dont ce dernier est intégré, mais je dois quand même reconnaître qu’il est pratique.

Les dimensions légèrement accrues du Mazda CX-9 2016, en particulier son empattement, se traduisent par un habitacle plus spacieux offrant un niveau de confort appréciable à l’ensemble des passagers. Comme à l’habitude, l’aire de chargement est grande quand on rabat la 3e rangée et demeure suffisamment volumineuse quand toutes les places sont occupées.

SKYACTIV avec un turbo!
La grande nouveauté de cette 2e génération s’avère la réduction de poids de 200 à 300 livres (dépendamment de la version) par rapport à l’ancienne. Les ingénieurs ont donc pu ajouter des matériaux d’insonorisation et rendre le CX-9 2016 aussi silencieux qu’un utilitaire de luxe. 

Une partie du poids éliminé provient du remplacement du V6 de 3,7 litres par une version turbocompressée du fameux 4-cylindres SKYACTIV-G de 2,5 litres. Bénéficiant de réglages minutieux et d’un plus bas taux de compression (quand même élevé à 10,5:1), ce moteur est conçu principalement pour affronter la jungle urbaine. Est-ce risqué dans cette catégorie de véhicules? Nous verrons.

Mazda a longtemps étudié la possibilité de créer un V6 SKYACTIV, mais celui-ci aurait nécessité beaucoup plus de pièces et d’efforts de développement, sans compter qu’il aurait été plus lourd qu’un moteur à 4 cylindres. Si vous trouvez que la puissance du nouveau CX-9 est trop juste (250 chevaux avec de l’essence super; 227 avec de l’essence ordinaire), considérez ceci : il génère un couple de 310 livres-pied, et ce, dès 2 000 tours/minute.

J’avais une crainte, car Mazda est réputée pour ses moteurs nerveux et les turbos ont souvent tendance à réagir après un certain délai. Or, ce n’est pas le cas du CX-9 2016. Les ingénieurs ont mis au point une soupape de contrôle du débit des gaz d’échappement qui accroît la réponse de l’accélérateur et limite le décalage. Autrement dit, le passage pour les gaz d’échappement se restreint initialement, ce qui augmente leur vitesse et livre une meilleure performance. Voilà une idée aussi simple qu’efficace! 

N’oublions pas la boîte automatique à 6 rapports, qui achemine la puissance aux roues avant ou encore aux 4 roues.

Pour les amateurs de couple
Tel que mentionné, le moteur turbo de 2,5 litres regorge de couple à bas régime. Cependant, il s’essouffle au-delà de 4 250 tours/minute malgré le fait que la cavalerie se déploie au maximum à 5 000 tours. L’accélération est merveilleusement linéaire grâce à un décalage du turbocompresseur en apparence inexistant. Ça donne une performance idéale en ville et on peut même s’amuser à prendre d’autres conducteurs en duel à un feu rouge. Avec tout ce couple aussi accessible, vous n’aurez pas non plus de misère à vous emparer du dernier espace de stationnement restant!

Sur l’autoroute, le Mazda CX-9 2016 dépasse avec confiance et aplomb. À vitesse normale de croisière, le moteur évolue à environ 2 000 tours/minute, alors toutes les livres-pied sont encore à notre disposition. Cela signifie aussi que la boîte automatique n’a pas besoin de rétrograder, ce qui rend les manœuvres plus rapides et plus fluides. Par surcroît, la moins grande pression exigée sur la pédale contribue à réduire la consommation d’essence.

Parlant de consommation, les chiffres officiels ne sont pas disponibles à l’heure actuelle, mais la compagnie parle d’une économie de 20 % par rapport au vieux V6. Le nouveau CX-9 devrait dominer la catégorie à ce chapitre.
 
Un problème de roulement
Ici, c’est délicat, parce que j’ai essayé un mulet qui n’était pas réellement un modèle de production. J’ai noté une bonne tenue de route, un certain sous-virage (normal) et quelques lacunes dont une difficulté à contrôler les changements d’amplitude de la route. Les amortisseurs entraînaient plus de rebondissement que ce à quoi je m’attendais. On m’a expliqué que la suspension arrière pourrait être peaufinée d’ici la mise en marché du CX-9 2016, mais ne comptez pas trop là-dessus. Par ailleurs, la direction à assistance électrique m’a paru lente, contrairement à tous les récents véhicules de Mazda, mais tout de même assez précise.

Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de mettre à l’épreuve et d’évaluer le système de transmission intégrale I-ACTIV de Mazda. Celui-ci emploie 27 capteurs qui font de leur mieux pour « anticiper » les conditions routières. C’est la même chose qu’avec le CX-3, mais tout n’est pas aussi bien harmonisé en raison des écarts de gabarit et de couple.

L’attente en valait la peine
En résumé, le Mazda CX-9 2016 entièrement repensé et redessiné est un très bon véhicule – silencieux, spacieux, bien assemblé et bourré de couple. Toutes ces qualités répondent aux besoins d’une famille nord-américaine moyenne. D’ailleurs, Mazda s’attend à ce que 80 % (50 000 unités) des ventes mondiales se fassent chez nous. 

Parmi les alternatives, on retrouve les Chevrolet Traverse, Honda Pilot, Nissan Pathfinder, Toyota Highlander et Dodge Durango. Ces 2 derniers font partie de mes préférés. 

À défaut d’être le plus grand ou le plus rapide de sa catégorie, le nouveau CX-9 se veut probablement le plus séduisant. Mazda compte jouer avec les émotions afin d’attirer de nouveaux acheteurs et je pense que ça marche très bien. Les prix seront dévoilés à l’approche de son arrivée chez les concessionnaires au printemps.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mazda CX-9 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Mazda CX-9 2016
Mazda CX-9 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mazda CX-9 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Mazda CX-9 2016
Mazda CX-9 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Mazda
2016 Mazda CX-9