Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le Mazda CX-9 2019 : Un essai routier et une vidéo !

Selon moi, le CX-9 de Mazda a tout ce qu’il faut pour répondre aux besoins de nos familles modernes. Ce VUS intermédiaire à trois rangées peut facilement accueillir 7 passagers, d’ailleurs c’est le plus gros des trois modèles utilitaires proposés par Mazda cette année, après les CX-3 et CX-5. Idéal pour deux adultes avec trois enfants et tous les bagages nécessaires pour prendre des vacances !

Son coffre transformable est aussi capable d’accueillir une foule d’objets pour satisfaire votre mode de vie actif ; par contre vous devrez souvent sacrifier la troisième rangée pour y parvenir.

L’évolution
Le CX-9 est fabriqué par Mazda depuis 2007. Il a bénéficié d’un premier rafraichissement complet en 2016, et propose encore quelques améliorations pour l’année-modèle 2019.

Selon l’AJAC, le CX-9 2018 est le meilleur grand véhicule utilitaire au canada, l’annuel de l’automobile vient tout juste de lui décerner le titre de meilleur achat VUS intermédiaire pour 2019, et il fait aussi partie des grands finalistes pour le Prix du VUS intermédiaire de l’année décerné par Auto123. Bref, ça augure bien pour le CX-9 de Mazda cette année !

Donc on est ici devant un véhicule de deuxième génération qui fait ses preuves sur le marché depuis 12 ans. On ne prévoit pas de refonte complète du modèle avant trois ou quatre ans, ce qui est bon à savoir pour prévoir la valeur de revente de votre véhicule neuf dans quelques années.

Photo : K.Lajoie

Passons aux améliorations dont on pourra profiter pour 2019 ! Pas de nouvelle version ajoutée au menu, mais :

Le modèle GS (de base) est disponible à partir de 38 710 $, frais de transport et de préparation inclus.

Maintenant, avec la traction intégrale i-ACTIVE ( disponible à partir de 42 010 $), le CX-9 GS comprend de série :

o    Tous les éléments contenus dans le groupe i-ACTIVESENSE de l’année-modèle 2018. Donc ;

  •     Régulateur de vitesse avec fonction d’arrêt/démarrage
  •     Identification des panneaux de signalisation
  •     Système intelligent d’aide au freinage en ville
  •     Surveillance des angles morts avec alerte de trafic transversale
  •     Aide au maintien de la trajectoire
  •     Éclairage avant adaptatif
  •    Avertissement de sortie de voie
  •    Commande des feux de route
  •    Avertissement d’obstructions à l’avant
  •    Évaluation des distances
  •    Aide au freinage
  •    Détection des piétons

o    Les systèmes Apple CarPlay et Android Auto sont aussi maintenant disponibles de série sur tous les modèles du CX-9
o    Les roues en alliage de 18 pouces
o    Les phares et feux arrière à DEL
o    La caméra de recul
o    L’écran tactile de 7 pouces avec MazdaConnect
o    Le volant et pommeau de levier de vitesse en cuir
o    Sièges avant chauffants
o    Siège conducteur à 8 réglages électrique

Le modèle GS-L (à partir de 45 310 $) offre cette année :

o    Des roues en alliage de 20 pouces au fini gris clair haute brillance, qui n’étaient proposés qu’à partir du modèle GT l’an passé
o    Le toit ouvrant à commande électrique
o    Le hayon à commande électrique
o    Les sièges en cuir
o    Le volant chauffant (qui ne chauffe que les sections de côté du volant)
o    Le siège conducteur à 10 réglages électriques et soutien lombaire
o    Le siège passager avant à 4 réglages électrique
o    Les sièges de la deuxième rangée chauffants
o    Les essuie-glaces avant dégivrants
o    Les phares antibrouillards à DEL
o    Le système d’accès sans clé avec démarrage à bouton-poussoir
o    L’écran tactile de 8 pouces avec système MazdaConnect
o    L’accoudoir central arrière doté de 2 ports USB

Le modèle GT (à partir de 50 510 $) offre aujourd’hui :

o    Les sièges avant ventilés, ce qui constitue une nouveauté pour le CX-9 2019
o    Également jamais vue avant sur le véhicule, le moniteur de vue 360 degrés et le bloc d’instruments redessiné comprenant un écran ACL de 7 pouces qui est d’ailleurs disponible dans la Mazda6.
o    Autre nouveauté, les rétroviseurs extérieur repliables électroniquement.
o    La version GT offre aussi un abonnement de 5 ans inclus à SiriusXM TraficPlus et TravelLink qui permet d’obtenir des mises à jour en temps réel, l’accès à la météo, aux résultats sportif et qui affiche le prix du carburant
o    Une chaine audio Bose haut de gamme à 12 haut-parleurs
o    Le système de navigation
o    Le système d’éclairage avant adaptatif
o    Le siège du passager avant à 8 réglages électrique
o    Le siège du conducteur à mémoire de position
o    Le pare-soleil rétractable aux portes arrière.

La plus grosse version proposée que j’ai eu l’occasion de conduire cette semaine, le CX-9 Signature (à partir de 53 510 $) offre en plus :

o    Les sièges en cuir NAPA avec surpiqûres
o    Les panneaux de console centrale et de commutateur de porte en bois de rose
o    Le volant orné de surpiqûres de qualité supérieure
o    Un nouveau rétroviseur intérieur sans encadrement à atténuation automatique.

Photo : K.Lajoie

Apparence
Au niveau de l’apparence extérieure, on reste avec un véhicule quasiment inchangé qui affiche toujours un look intemporel qui plait.

À l’intérieur maintenant, j’ai beaucoup aimé l’espace disponible pour le conducteur et son passager, et l’espace proposé à la deuxième rangée. J’ai fait l’exercice, et c’est possible d’installer 3 bancs d’appoint, ce qui est définitivement un atout majeur pour les plus grandes familles.

La version Signature qui vous accueille avec des surfaces en cuir brun NAPA, un volant gainé de cuir cousu à la main et des accents DEL autour de la zone du levier de changement de vitesse offre un visuel plutôt agréable dans l’habitacle. Les rétroviseurs extérieurs sur les versions GT et Signature se rétractent automatiquement lorsque les portes sont verrouillées.

Confort
L’assise est confortable, les sièges ventilés disponibles sur les versions GT et Signature ajoutent une touche de luxe dans le CX-9. Vu que le format du véhicule permet un bon dégagement à la deuxième rangée, les passagers peuvent profiter de déplacements confortables et de longue durée. L’espace disponible à la troisième rangée était bien, mais on a dû couper dans le coffre par exemple. L’espace de chargement est restreint, il faut donc choisir entre le confort des passagers de troisième rangée et l’équipement.

Photo : K.Lajoie

Technologies
La navigation dans le menu de l’écran tactile est facile. Mazda propose le même système dans la majorité de ses véhicules. Un système qui priorise une position plus naturelle du bras. Donc on a une roulette qui nous permet de naviguer facilement à travers le menu, c’est simple, c’est clair, c’est facile, rien à redire de ce côté.

Je vous ai parlé de l’écran de visualisation de 360 degrés livrable sur les versions GT et Signature. Donc ce sont 4 caméras qui produisent une image de la zone autour du véhicule. L’image est clair, les capteurs sont précis, je l’aime bien. Petit ajout aussi cette année, les modèles nord-américains sont dotés de voyants lumineux qui indiquent si les passagers des sièges de deuxième et de troisième rangées ont bouclé leur ceinture de sécurité. Pourquoi pas !

Comportement sur route
Mazda a apporté quelques améliorations à la direction, à la suspension et au châssis de son CX-9 que j’ai beaucoup apprécié. Le véhicule répond immédiatement à l’intention du conducteur. Tous les modèles sont équipés d’un moteur turbo 4-cylindres SKYACTIV 2,5 L de 227 chevaux offrant 310 lb-pi de couple. Si on lui met du carburant super, on passe à une puissance nette de 250 chevaux. Le tout jumelé à une boite de transmission automatique à 6 rapports avec mode manuel, le véhicule offre d’excellentes accélérations.

La traction intégrale disponible en option sur la version d’entrée de gamme affiche une cote de consommation de carburant annoncée par le fabricant de 8,4L au 100 km sur route. De mon côté, j’ai enregistré une consommation moyenne de 9,3 L au 100 km sur route après une semaine à l’essai avec le modèle Signature doté de la traction intégrale. C’est bien correct selon moi !

Photo : K.Lajoie

En conclusion
J’ai beaucoup aimé l’ensemble de l’œuvre. Le Mazda CX-9 2019 offre une ergonomie axée sur le conducteur, un espace bien divisé à l’intérieur avec un bon dégagement à la banquette centrale. Son offre est à considérer.

Les modèles de bases proposent une foule de technologies embarquées et de caractéristiques de confort. L’assemblage m’a semblé solide, et il n’y a aucun compromis à faire côté look. C’est un VUS qui passe très bien partout au niveau visuel. Il est agréable à regarder. J’ai beaucoup aimé la livraison de la puissance à l’accélération également. Mazda offre une garantie de kilométrage illimité sur tous ses nouveaux modèles, c’est à considérer aussi !

Les points les moins bons se situent au niveau de l’espace disponible dans le coffre lorsque la troisième rangée est relevée. Il faudra absolument prévoir un coffre supplémentaire à ajouter sur le toit pour des déplacements qui demandent plus d’effectifs. Aussi, la capacité de remorquage du CX-9 plafonne à 3500 livres.

Ses compétiteurs
Buick Enclave
Chevrolet Traverse
Ford Explorer
Honda Pilot
Hyundai Santa Fe
Jeep Grand Cherokee
Kia Sorento
Nissan Murano
Toyota Highlander
Volkswagen Atlas

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mazda CX-9 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Karine Lajoie
Photos du Mazda CX-9 2019