Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda RX-7 d'occasion 1993 - 1995

Mazda RX-7 d'occasion 1993 - 1995

Fidèle à des principes sensés Par ,

Fidèle à des principes sensés

Bien qu'elle n'ait connu que trois années de production, la RX-7 est devenue un culte auprès des adeptes de voitures sport et de tuning. (Photo: Mazda Canada)
Il est difficile de croire qu'une voiture sport qui n'a connu que trois années de production soit devenue si populaire auprès des adeptes de voitures de course et de tuning. En effet, la RX-7 de dernière génération est un bolide aussi rare qu'admiré.

Bien sûr, la RX-7 a roulé beaucoup plus longtemps que trois ans en tout; la première génération du modèle est devenue disponible en Amérique du Nord en 1978. Lorsque j'ai aperçu pour la première fois un de ces exemplaires originaux, je suis resté impressionné. La voiture ressemblait à la Porsche 924 apparue quelques années auparavant, mais plus petite, plus légère et même plus attrayante.

Mon coeur s'est emballé lorsque j'ai vu la troisième génération de la RX-7 (1993) à sa sortie en 1992. (Photo: Mazda Canada)
C'est ce qui explique que mon coeur se soit autant emballé à la vue de la troisième génération de la RX-7 (1993) à sa sortie en 1992. Elle me rappelait le premier coupé deux places à moteur rotatif de Mazda. Ses courbes simples lui donnaient un look compact qui défiait les standards d'aujourd'hui.

À l'intérieur, la RX-7 ne laisse pas beaucoup d'espace pour ceux qui sont assez grands; ce n'est pas un problème pour moi, bien sûr, qui ne fais que cinq pieds huit pouces. Quoi qu'il en soit, l'habitacle est vraiment à la hauteur des attentes, donnant l'impression au conducteur qu'il est un guerrier aux commandes de l'arme ultime pour prendre la route d'assaut. Sans blague, le conducteur et son passager sont bien calés dans des sièges baquets très ergonomiques. Le pilote se trouve par surcroît dans une position idéale pour saisir le volant de course gainé de cuir qui laisse entrevoir de beaux grands cadrans noirs avec écriture blanche. À la base de la console centrale, on retrouve un court levier de vitesses qui embraye de la première à la cinquième avec la précision d'une montre suisse.

La RX-7 n'est pas faite pour tout le monde. Sa conduite est trop ferme, ses virages trop directs et sa puissance de pointe trop brusque pour les apprentis pilotes. (Photo: Mazda Canada)
La RX-7 n'est pas faite pour ceux qui aiment «poser». Sa conduite est trop ferme, ses virages trop directs et sa puissance de pointe trop brusque pour les apprentis pilotes. Non, il s'agit vraiment d'une voiture sport pour les puristes du volant. Aussi merveilleuse qu'ait été la 300ZX, celle-ci n'était bonne que pour une promenade en comparaison avec la RX-7. Il en va de même pour la Supra Turbo. En fait, pour l'époque, seule une Lamborghini exigeait autant de concentration quand on la poussait à la limite. Oui, la RX-7 de Mazda est un vrai bijou.

D'un point de vue technique, Mazda s'est attardé longtemps sur le ratio puissance-poids de la voiture, réduisant son poids grâce à un généreux usage d'aluminium et augmentant sa puissance par deux petits turbos séquentiels. La recette était pour le moins divine, un délice pour les puristes que bien peu de gens malheureusement pouvaient acheter à neuf. C'est d'ailleurs ce qui la rend si exclusive et si recherchée dans l'actuel marché des voitures usagées, avec des prix assez élevés.
Mazda s'est attardé longtemps sur le ratio puissance-poids de la voiture, réduisant son poids grâce à un généreux usage d'aluminium et augmentant sa puissance par deux petits turbos séquentiels. (Photo: Mazda Canada)
Seulement quelques centaines quittent la cour des concessionnaires à chaque année au pays, ce qui est bien moins que les milliers de Camaro et de Mustang du même âge.

Comparée aux meilleurs «muscle cars», la RX-7 est assez légère. En fait, de l'Acura NSX à la Chevrolet Corvette, en passant par les Dodge Stealth, Mitsubishi 3000GT, Nissan 300ZX, Porsche 968 et Toyota Supra, pratiquement aucune autre voiture dans la catégorie n'était aussi légère que la RX-7. Qui plus est, la nouvelle RX était 3,6 cm plus courte, 6,1 cm plus large et 3,6 cm plus basse qu'auparavant. Ses 1265 kg (2789 lb) étaient aussi inférieurs au poids de la RX qu'elle remplaçait - une différence d'environ 86 kilos (190 livres).