Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda Tribute GX-I4 TI 2009 : essai routier

Mazda Tribute GX-I4 TI 2009 : essai routier

Puissance et économie Par ,

Avant 2008, chaque fois qu'ils nous invitaient au lancement d'un petit VUS ou d'un véhicule multisegment, les fabricants ne mettaient à notre disposition que les versions les plus puissantes de leurs nouveaux modèles. Même si des moteurs à 4 cylindres et V6 figuraient au catalogue, quand on demandait s'il était possible d'essayer une version équipée du petit moteur, on se faisait répondre : « Euh... on n'en a pas en ce moment. »

La nouvelle motorisation procure de bonnes performances et une consommation de carburant raisonnable.

Cependant, dans le temps de le dire, les fabricants ont révisé leur stratégie. Au cours des derniers mois, nous avons été invités à pas moins de quatre événements de presse de VUS qui se concentraient sur les versions à 4 cylindres de leurs modèles. Certains ne comptaient même pas de VUS à 4 cylindres dans leur gamme de véhicules jusqu'à cette année. À titre de consommateurs, pouvons-nous sacrifier la puissance d'un V6 pour la frugalité d'un plus petit moteur ? En vaut-il la peine ?

Le meilleur des deux mondes
L'an dernier, le Tribute à 4 cylindres proposait un 2,3-litres qui développait 153 chevaux et assurait un niveau de performances suffisant. Mais avec une charge moyennement élevée et une boîte de vitesses automatique à 4 rapports, le moteur en avait plein les bras et consommait plus de carburant que ce à quoi on s'attendait, surtout sur l'autoroute.

Pour 2009, Mazda a remplacé ce moteur par un nouveau 4-cylindres de 2,5 litres qui génère 171 chevaux et autant de couple. Mieux encore, une nouvelle boîte à 6 rapports exploite mieux le moteur. Avec plus de couple à bas régime, la boîte automatique empêche le 2,5-litres de trop grimper en régime en conditions normales de conduite et procure une consommation moyenne plus respectable. Nos roulons actuellement à un rythme de 10,3 litres aux 100 kilomètres, ce qui est très bien.

Tout en économisant du sans plomb, nous accélérons plus rapidement. Pas que nous encouragions la vitesse, mais notre Tribute atteint les 100 km/h en 9,1 secondes, ce qui n'est pas trop loin de la poussée ressentie avec le V6 de l'an dernier. En passant, le Tribute V6 obtient 40 chevaux supplémentaires et l'automatique à 6 rapports pour 2009.

Quant à la tenue de route, le Tribute n'est pas un CX-7. En réalité, il ne cadre pas très bien avec le « vroum-vroum » de Mazda. Par contre, il sacrifie la conduite sportive pour un roulement confortable, en ville ou sur la route. Et à 100 km/h, le moteur à 4 cylindres tourne à seulement 1 900 tr/min, ce qui rend la cabine silencieuse.

Pour 2009 ce nouveau 4-cylindres de 2,5 litres génère 171 chevaux et autant de couple.