Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazdaspeed3 2010 : essai routier

Mazdaspeed3 2010 : essai routier

Tout un tour de manège Par ,

Je dois avouer que je suis resté un gamin dans l’âme, car j’aime les manèges au parc d’attractions.

La Mazdaspeed3 fait tout en son possible pour attirer notre regard. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Mazda offre peut-être une alternative quotidienne au plaisir que procurent les manèges avec la Mazdaspeed3 2010. Elle vous donnera des sensations fortes et vous affichera votre plus beau sourire.

Attirer le regard
La Mazdaspeed3 fait tout en son possible pour attirer notre regard. La mienne revêtait un rouge pétant avec de superbes jantes de 18 pouces. Pour être certain que l'on ne se mêle pas avec les versions régulières de la 3, tout le bouclier avant diffère et on retrouve une belle prise d'air fonctionnelle sur le capot. Offerte seulement en hayon, on trouve notre compte côté pratique et utile.

Prêt pour le décollage
Même si elle s’oriente clairement vers la notion de sportivité, elle ne laisse pas le bien-être des occupants de côté, bien au contraire. On accède facilement à bord, la garde au sol étant très basse. Les sièges furent élaborés en fonction que la voiture permet d'excellentes performances donc que l'on a besoin de soutien. Du soutien, il y en a et, en plus, avec une position de conduite parfaite. Les assises procurent un très bon confort. On peut même augmenter le l’agrément en hiver avec les sièges chauffants.

L'habitacle à l'image de l'extérieur offre une présentation dynamique et très invitante. La qualité de finition s'améliore de génération en génération. Mazda propose du sérieux et la qualité des matériaux se voit et se palpe. Les commandes sont bien positionnées et simples d'usage.

Certaines restrictions s'appliquent
Tout comme sur certains manèges des restrictions s'appliquent. On ne parle pas de grandeur minimum, mais bien de compétences minimales. La Mazdaspeed3 ne devrait pas se retrouver entre les mains d'un individu dont le permis de conduire est encore chaud. Sans dire qu'il faut le savoir-faire d’un pilote pour prendre son volant, une sagesse et une expérience accrue aident passablement dans certaines situations.

L'habitacle à l'image de l'extérieur offre une présentation dynamique et très invitante. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)