Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz CL550 2007 : essai

Mercedes-Benz CL550 2007 : essai

Par ,

Rarement ai-je eu au l'occasion de conduire des voitures aussi belles et aussi prestigieuses que le nouveau coupé CL de Mercedes-Benz. En effet, la CL550 est un véritable succès en matière de design. Inspiré de la Classe S récemment remodelée, le modèle à deux portes de grand luxe est tout aussi réussi et, si cela est possible, encore plus sophistiqué que son inspiration première. Et bien qu'on lui ait amputé deux portes, elle ne perd que 30 centimètres en longueur.

Sa ligne racée provient en grande partie de sa grande soeur la Classe S.

Une nouvelle allure

Par comparaison avec l'ancienne, la Mercedes-Benz CL affiche une petite valeur ajoutée. Son toit fortement arrondi, par exemple, lui confère un lien de parenté évident avec la CLS qui est, je m'en confesse, l'une des mes voitures préférées de toute la gamme du constructeur allemand.

Le toit commence sa courbe dès le pilier A, effectue un arc plutôt léger et repart en descente vers le coffre presque immédiatement. La ligne est donc allongée, et deux crêtes latérales suivant la ligne de caisse de l'avant vers l'arrière viennent donner un peu de profondeur et de relief à l'ensemble.

À l'avant, les phares se prolongent également dans l'arête latérale et encadrent la traditionnelle calandre à l'étoile argentée. La personnalité est tellement affirmée qu'elle devient alors quasi intimidante quand on regarde dans le rétroviseur.

Salon de star
Une fois passée la première impression extérieure, on saute derrière le volant. Cette fois, pas de compromis. La Mercedes Benz CL vous traite presque comme si vous étiez une célébrité. Le décor est sobre mais raffiné. Les matériaux, les boiseries et le cuir notamment, sont d'une finesse sans reproche. Bref, atmosphère feutrée et relaxante dès l'entrée.

Pour faciliter l'accès et le confort, le pilier B a tout simplement été retiré, assurant ainsi une visibilité sans obstacle aux trois quarts arrière. On a également facilité l'accès aux places arrière, d'autant plus que les sièges avant sont munis d'un dispositif électrique qui permet de les ramener le plus loin possible pour laisser le passage.

Quant aux accessoires, ils sont si nombreux et si efficaces qu'il est difficile de les nommer tous. L'affichage, comme dans la Classe S, fait place à des écrans vidéo d'une clarté sans équivoque qui montrent non seulement les cadrans réguliers mais également une banque de données relatives à la conduite.

Un confort princier, dont vous ne pourrez vous lasser, vous attend à l'intérieur.