Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz SL550 2013 : essai routier

Mercedes-Benz SL550 2013 : essai routier

Le Airscarf à la rescousse Par ,

Mon travail m’oblige à me tenir au fait de l’évolution de véhicules de tous les types. Au grand désespoir de ma douce, cela implique aussi l’essai de décapotables. Ce n’est pas qu’elle déteste rouler à ciel ouvert, mais elle est un peu frileuse, et les turbulences lui donnent des frissons. Les sièges chauffants améliorent un peu les choses et depuis qu’elle a goûté au système Airscarf, elle ne veut plus essayer de décapotable si ce n’est pas une Mercedes.

La gamme SL de Mercedes-Benz est probablement la plus prestigieuse et la plus appréciée de la marque. Depuis ses débuts en 1954, alors que la 300SL créait tout un émoi, il a été clair qu’il s’agissait d’une voiture très spéciale. Or, la 6e génération de la SL le confirme.

La Mercedes SL550 2013 est aussi impressionnante à regarder, à l’arrêt ou en mouvement, qu’elle l’est à conduire. Dotée de plus de puissance que bien des sportives et affichant plus de classe que beaucoup de voitures de grand luxe, la SL vaut chaque cent du trésor qu’il faut payer pour se la procurer.

La vraie nature de la Mercedes-Benz SL550
Les Mercedes de la classe SL sont des roadsters à toit rigide rétractable qui jettent de l’ombre sur toutes les autres décapotables du constructeur allemand (et des autres), mis à part le super exotique roadster SLS AMG, bien sûr.

La Mercedes SL joue double jeu en regroupant les attributs d’une sportive et d’une GT sans faire de compromis, ou presque. Figure de proue de Mercedes en Amérique du Nord, la SL est livrée uniquement avec des moteurs V8 ou V12, alors qu’ailleurs dans le monde, elle est livrée de série avec un V6 de 3,5 L, au demeurant très populaire.

Prix et caractéristiques de la Mercedes-Benz SL550 2013
La Mercedes SL550 2013 commande un prix de base assez costaud, mais ô combien mérité de 123 900 $. Ma voiture d’essai, une SL550 Blanc diamanté brillant métallisé équipée du groupe d’options Premium et du toit Magic Sky, serait à moi pour un peu plus de 137 000 $.

Le V8 biturbo de 4,7 L développe 429 chevaux, tous prêts à prendre le départ, et il délivre quelque 516 lb-pi de couple. La seule transmission offerte est une boîte automatique 7G-TRONIC PLUS qui, comme son nom l’indique, possède 7 rapports. Cette boîte bien étagée et très bien gérée électroniquement offre des passages en douceur pour acheminer la puissance aux roues arrière.

Au volant
La première chose qui mérite notre attention est le moteur : au démarrage, le V8 émet un magnifique grondement sourd, présage des beaux moments qu’il va nous faire vivre. Cependant, au contraire de beaucoup de V8 plus imposants offerts dans des modèles d’autres marques, le 4,7 L Mercedes ne grogne pas aussi fort qu’il le pourrait. Et pourtant. Il le fait heureusement à l’usage et de belle façon.

Le moteur est si doux et si souple qu’il peut donner l’impression d’être paresseux. Il livre toute sa puissance sans éclat ni violence comme en nous disant qu’il pourrait en donner beaucoup plus. À partir de 1800 tr/min, tout le couple est disponible, ce qui permet à la 550 d’atteindre 100 km/h en 4,6 secondes.

Malgré son imposant gabarit, ce roadster refuse de jouer les obèses. La rapidité étonnante de la direction m’a pris au dépourvu au début, mais je me suis vite habitué à orienter le long nez de la voiture juste dans la bonne trajectoire. Avec toute cette puissance, il est bon de sentir que les gros disques ventilés permettent un freinage impeccable quand on appuie sur la pédale de frein avec force.

La vraie beauté de la Mercedes-Benz SL550 2013 est sa nature Docteur Jekyll et Mr Hyde. La transmission y est pour beaucoup en passant imperceptiblement d’un rapport à l’autre quand on se balade toit abaissé sous le soleil en admirant le paysage. La suspension Active Body Control (ABC) extrêmement douillette aplanit tellement bien les irrégularités de la chaussée qu’on a l’impression de flotter.

Au simple toucher de certaines commandes, on passe du cabriolet douillet au bolide de course, un autre rôle que la SL joue à merveille. La transmission et la suspension ABC en mode sport transforment cette Mercedes en véritable sportive biplace, beaucoup plus performante d’ailleurs que ses dimensions et son luxe pourraient le laisser croire. Seule remarque : pour éviter de trop perturber le superbe équilibre de la SL, il est préférable de rester sur une chaussée en bon état quand on sélectionne le mode sport de la suspension ABC.

La Mercedes-Benz SL550 2013 sous toutes les coutures
Que son toit soit déployé ou rangé, la SL550 est l’une des décapotables à toit rigide les plus réussies qui soient. À côté d’elle, même la Ferrari California paraît laide.

Le fait que la SL figure parmi les roadsters les plus masculins de l’heure joue certainement en sa faveur. Sa grosse grille de calandre, ses sorties d’air latérales et ses roues sont un régal pour les yeux.

Le toit se range en moins de 20 secondes. Une fois rangé, on dispose encore de 235 litres de volume dans le coffre, ce qui est très acceptable.

À l’intérieur, que du beau, tant sur le plan des matériaux que celui de la finition. Le souci du détail est perceptible partout, mais les sièges Drive-Dynamic Multicontour restent ce qu’il y a de plus impressionnant. Non seulement entourent-ils et maintiennent-ils leur occupant bien en place, mais ils compensent aussi les G en virage grâce à leurs bourrelets latéraux gonflables. Et la cerise sur le gâteau : le système Airscarf, qui achemine de l’air chaud vers la nuque des passagers. Le rêve...

Comparaison
La Mercedes SL550 2013 est une star dans son segment. Elle tient la dragée haute aux décapotables Audi R8 Spyder, BMW Série 6, Porsche 911 et Chevrolet Corvette.

Si certaines sont plus rapides que la SL, aucune n’est aussi agréable à conduire.


 

Essais routiers et évaluations

Experts
    Consommateurs
    Mercedes Classe SL 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article