Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

MERCEDES SL500 2003

MERCEDES SL500 2003

Par ,

Dolce vita teutonne
Florence, Italie - Dans le cas de la SL, on ne pourra jamais accuser Mercedes-Benz de précipiter les choses. Depuis la naissance, en 1954, de la 300SL, célèbre notamment pour ses portières en ailes de mouette, le constructeur ne nous a donné que quatre générations de modèles. L'avant-dernière a perduré 12 ans (de 1989 à aujourd'hui). Mieux encore, la précédente aura régné pendant 18 ans! Voilà enfin que la compagnie de Stuttgart lève le voile sur la 5e génération.

Auto Passion l'a d'abord vue à Hambourg, au milieu de l'été, puis l'a essayée à Florence, il y a quelques semaines. La nouvelle SL500 2003 sera mise en vente en Allemagne dès décembre, mais il faudra patienter jusqu'au printemps avant de la voir se pointer au Québec.

Plus ou moins neuve
On l'aura attendu si longtemps, cette nouvelle mouture, et pourtant, elle n'est pas si nouvelle que ça. En effet, on lui reconduit son V8 de 5 litres et 306 chevaux. Elle met 6,3 secondes à passer de 0 à 100 km/h, un chrono que se promet de démolir la SL55, la version guerrière signée AMG. À la gamme régulière s'ajouteront plus tard un V6 et un V12.

La majorité des organes mécaniques de l'ancien modèle reprennent également du service. L'exception concerne le freinage, le premier au monde qui soit entièrement électronique. Les ordres du conducteur sont interprétés par des puces, de sorte que chaque roue reçoit sa dose de freinage selon ce qu'en a décidé l'intelligence artificielle, laquelle a comme mission première de raccourcir les distances d'arrêt. Et si jamais le bidule électronique perdait le nord, le bon vieux freinage mécanique reprendrait droit de cité.