Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

MINI John Cooper Works Cabriolet 2009 : essai routier

MINI John Cooper Works Cabriolet 2009 : essai routier

Fusée format de poche Par ,

À chaque fois que je m’installe derrière le volant d’une MINI, je retombe en enfance. Le caractère fringuant, les proportions réduites et la relative absence de sérieux de la voiture joue pour beaucoup. La Cooper prouve que les trajets du point A au point B peuvent être aventureux, et non des déplacements ennuyants.

La JCW décapotable, par contre, a un prix de départ assez élevé de 44 400 $.

Ah, mais nous parlons ici de l’édition John Cooper Works de la MINI, combinée à un toit à commande électrique pour des moments agréables les cheveux au vent. Si vous vous demandez ce que signifie John Cooper Works (ou JCW), pensez à une MINI en version extra forte.

Qui est John Cooper? En bref, il fut un pilote de course qui a développé la version Cooper à partir de 1961, une édition plus performante de la célèbre Mini qui a été créée par BMC et Sir Alec Issigonis deux ans plus tôt.

Trop de puissance?
Sous le capot tout en courbes de la JCW, on retrouve une version survitaminée du moteur de 1,6 litre turbocompressé de la Cooper S. Développant 208 chevaux et un couple de 192 lb-pi (MINI cite jusqu’à 207 lb-pi en certaines situations), le petit moteur musclé n’a que 1 305 kg (2 877 lbs) à traîner, et la voiture atteint les 100 km/h en 6,5 secondes. Les reprises de la JCW sont également impressionnantes, passant de 80 à 120 km/h en 3,9 secondes.

208 chevaux ne constitue pas une quantité prodigieuse de puissance, mais le couple maximal s’atteint à seulement 1 850 tr/min : décollez avec trop d’enthousiasme, et vous activerez certainement le système ASC+T qui fera de son mieux pour contrôler le surpatinage des roues avant. Une fois en mouvement, cependant, les pneus de 17 pouces à affaissement limité ont assez d’adhérence pour s’assurer qu’on accélère à pleine vitesse.

La consommation d’essence reste normalement basse si on ne conduit pas la voiture comme on le devrait. La JCW a des cotes de 7,8/5,7 L/100 km ville/autoroute, tout comme la Cooper S à boîte manuelle. Notre moyenne se situe à 9,8 L/100 km, ce qui n’est pas mauvais considérant la façon dont nous conduisons, et la voiture nécessite du super sans plomb. Sur l’autoroute à 100 km/h, le régime-moteur s’élève à 2 500 tr/min.

Nous retrouvons ici une version survitaminée du moteur de 1,6 litre turbocompressé de la Cooper S.