Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Lancer Evolution MR 2008 : premières impressions (vidéo)

Mitsubishi Lancer Evolution MR 2008 : premières impressions (vidéo)

RÉvolution Par ,

Mont-Tremblant, QC -- La Lancer Evolution en est à sa dixième version, bien qu'on l'offre pour la première fois au Canada; il n'en demeure pas moins que la clientèle cible connaît cette mythique voiture depuis ses tout premiers débuts. Même s'il s'agit d'une voiture normalement réservée à une clientèle exclusive en raison de son prix et, surtout, de ses performances phénoménales, la version MR devient maintenant accessible à tous, malgré son prix élevé.

La version MR de l'Evo est une révolution en soi.

La version MR de l'Evo est une révolution en soi. En effet, ce ne sont pas ses performances qui ont changé mais bien la manière dont la voiture les livre. Truffée d'une technologie de pointe, cette nouvelle voiture transformera à jamais la vision péjorative qu'ont les consommateurs de boîtes de vitesses automatiques.

Sous le capot
L'Evo recèle une mécanique qui perpétue la tradition des Evo : le moteur 4B11, un 4-cylindres en ligne de 2 litres turbocompressé à DACT et à 16 soupapes qui développe 291 chevaux comportant un échangeur d'air. Le turbo est progressif et fonctionne en souplesse, et le couple est présent à bas régime. Cette fois le bloc-moteur a été conçu en aluminium et est muni de montures hydrauliques qui réduisent considérablement les vibrations et les bruits mécaniques. Évidemment, le couple du moteur est à la hausse avec 300 livres-pied à 4400 tr/min.

La motorisation est la même pour toutes les versions de l'Evo; cependant, la MR diffère de la GSR par sa boîte de vitesses. La boîte TC-SST comporte 6 rapports et deux embrayages; il s'agit, en réalité, d'une boîte manuelle automatisée dont les changements de rapports se font à une vitesse inouïe.

La formule est simple et excessivement efficace. Quand un rapport est enclenché, la voiture présélectionne elle-même, à l'avance, le prochain rapport grâce aux deux arbres de boîte avec, d'un côté, les rapports pairs, et de l'autre, les impairs. Le double embrayage est très efficace, le dynamisme de conduite devient exponentiel.

En plein contrôle
Le contrôle se fait à partir du sélecteur de vitesses dans la console et par l'entremise ses leviers de sélection en magnésium montés au volant. Les changements au volant sont rapides et précis; celui de gauche permet de rétrograder, celui de droite, de passer au rapport supérieur. Il est également possible de choisir entre le mode manuel ou le mode automatique. Trois types de conduite sont offerts : Normal, Sport et S-Sport. Ce dernier est optimisé pour la conduite en piste.

L'Evo recèle une mécanique qui perpétue la tradition des Evo.