Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Lancer Sportback GTS 2009 : essai routier

Mitsubishi Lancer Sportback GTS 2009 : essai routier

Par ,

Tout le monde n’a pas la même liste de priorités. Prenons l’exemple de Mitsubishi. Si vous êtes un mordu de performance, vous accorderez plus d’importance à Lancer Evolution. Si vous avez une famille et vous recherchez un peu plus d’espace que dans une berline, vous privilégierez la nouvelle Lancer Sportback GTS, la version familiale tout équipée (enfin, presque) de la Lancer régulière.

Sur l’autoroute, la Lancer Sportback s’est avérée pas mal silencieuse.

Mon modèle d’essai, malheureusement, manquait quelques équipements. Oui, il y avait la transmission automatique à variation continue (optionnelle), mais pas le fameux «Groupe Soleil et Musique» (chaîne Rockford Fosgate de 650 watts, changeur de 6 CD, toit ouvrant électrique et le système d’accès sans clé FAST Key). En passant, il existe une foule d’accessoires installés en usine pour personnaliser votre Sportback.

Avec la transmission à variation continue, mieux connue sous l’acronyme «CVT», des palettes de commande manuelle au volant sont incluses de série. J’ai essayé toutes les façons possibles de changer les rapports, et ce, dans des situations très variées exigeant différentes techniques de conduite. J’ai consacré les premiers jours de mon essai routier à m’acclimater à la voiture et à accomplir diverses tâches familiales comme faire l’épicerie, ramasser de la nourriture pour le chien, conduire les enfants à l’école et aller au théâtre. Cette Lancer à cinq portes se comporte impeccablement.

Gérer le train-train quotidien offre beaucoup plus de facilité avec un véhicule polyvalent comme celui-ci. À chaque fois, la Sportback s’est montrée à la hauteur. Les sièges avant confortables accommodent n’importe qui. À l’arrière, la banquette à dossier asymétrique rabattable s’avère fort utile. Le dégagement pour les pieds et les jambes alloue un espace très généreux afin que deux adultes puissent y prendre place en tout confort. L’ajout d’un troisième complique un peu les choses; d’ailleurs, cette personne se trouve davantage perchée que confortablement assise.

Parmi les autres faits saillants de l’habitacle, notons la vaste aire de chargement avec cache-bagages. Je n’ai pas tenté de combler tout l’espace disponible une fois les dossiers arrière rabattus, mais j’imagine qu’on peut se permettre de ramener pas mal d’articles de chez Home Depot. Par ailleurs, ma femme et mon fils, deux véritables accros du café, m’ont fait remarquer que les porte-gobelets avant sont particulièrement profonds et assez grands pour accueillir n’importe quel format de verre ou de tasse. Personnellement, j’ai toujours dit qu’on ne doit jamais boire et conduire simultanément, même du café. C’est pourquoi je me sers davantage des porte-gobelets pour ranger des clés, de l’argent ou des reçus.

Avec la transmission «CVT», des palettes de commande manuelle au volant sont incluses de série.