Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Outlander XLS 2010 : essai routier

Mitsubishi Outlander XLS 2010 : essai routier

Un utilitaire unique, sportif et jeune de coeur Par ,

En tant qu’utilitaires dits « multisegments », le Mitsubishi Outlander et ses innombrables compétiteurs doivent leur succès boule de neige à un cocktail de compétence quatre saisons, de polyvalence et de familialisme. Dans son ensemble, cette espèce de machinerie passe-partout-en-tout-temps n’est pas à la veille de disparaître.

Si vous cherchez un utilitaire profitant d’un look et d’un attirail uniques,l’Outlander XLS vaut un essai routier en famille. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)

Pratiquement tous les constructeurs automobiles offrent aujourd’hui un modèle comme l’Outlander. Ainsi, il leur est désormais important de s’assurer que leur produit se démarque.

L’équipe de Mitsubishi a porté une attention particulière au style, aux performances et à l’unicité de son utilitaire gagne-pain afin de le différencier des modèles plus courants tels le Toyota Rav4, Honda CR-V et Ford Escape. En gros, l’Outlander est un brin plus branché, jeune et emballant que le produit type du segment.

Un généreux attirail
L’Outlander XLS regorge de détails clinquants et d’attributs qui accrochent l’œil des jeunes consommateurs aventuriers. Mon modèle d’essai avait hérité de jantes en alliage, de feux arrière à DEL, de touches chromées, d’antibrouillards, de phares au xénon et même d’une calandre empruntée de la fulgurante Lancer Evolution. Grâce à des lignes distinctives et du caractère à revendre, l’Outlander XLS a son style bien à lui : il est enivrant et athlétique plutôt que générique et ennuyant.

À l’intérieur, mon Outlander proposait des couleurs et textures contrastantes, un tableau de bord et des plaques de portières en similicuir et un volant gainé de cuir comptant des commandes audio et des palettes. Il y a du rangement à souhait pour nos petits effets, et trois porte-gobelets sont à portée de la main du conducteur en tout temps.

Parmi les petits extras, notons des sièges en cuir chauffants, un siège de conducteur électrique, un toit ouvrant, l’interface Bluetooth, un lecteur DVD arrière et même une chaîne audio de luxe signée Rockford Fosgate comprenant un caisson de basse arrière. Ce dernier aura sûrement la cote auprès de vos ados et leur gang d’amis. On y trouve également une interface tactile pour les systèmes de navigation et audio, avec disque dur intégré.

À l’intérieur, mon Outlander proposait un tableau de bord et des plaques de portières en similicuir et un volant gainé de cuir comptant des commandes audio et des palettes. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)