Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Pathfinder 2005 (Extrait vidéo)

Nissan Pathfinder 2005 (Extrait vidéo)

L'Armada sort de la sécheuse! Par ,

Cliquez ICI pour visionner un test comparatif entre le Nissan Pathfinder et le Jeep Grand-Cherokee.

L'Armada sort de la sécheuse!

Première génération du Nissan Pathfinder. Modèle SE 1994 ci-haut.
Il aura fallu dix grosses années à Nissan avant de renouveler le modèle qui, pendant quelque temps, s'est miraculeusement classé comme le meilleur vendeur de la marque. Bien né, le Pathfinder s'est, dès son introduction en 1987, taillé une enviable réputation de fiabilité et de robustesse. D'abord commercialisé avec l'unique carrosserie à deux portières, il s'est par la suite rapidement embourgeoisé, en offrant deux portes additionnelles. Directement dérivé de la camionnette Costaud, le Pathfinder s'en est dissocié pour la première en 1996. Tout en conservant son caractère aventurier qui lui a valu son succès, la seconde génération a visé en plein dans le mille en offrant un parfait mélange de caractère, de polyvalence, de confort et de luxe. Considéré jusqu'à maintenant comme l'un des meilleurs produits de la marque, le modèle 2005 doit par conséquent prouver qu'il peut comme son prédécesseur, faire mieux que la concurrence, tout en offrant robustesse et fiabilité à toute épreuve.

En 2005, le nouveau Pathfinder s'introduit dans une gamme Nissan comptant actuellement cinq modèles de véhicules utilitaires sport. Au bas de l'échelle se trouve le nouveau et très prisé Xtrail, suivi du costaud Xterra, également nouveau en 2005. On retrouve ensuite l'impressionnant Murano, souvent qualifié de véhicule multisegment, et finalement, l'imposant Armada, dérivé de la camionnette pleine grandeur Titan.

Photo - Antoine Joubert - Auto123.com
Différent par sa conception comme par son approche philosophique, la troisième génération du « Pat » s'adresse une clientèle moins élargie, puisque certains se tourneront assurément du côté du Murano. Toutefois, les aimants de la nature désirant un véritable camion, possédant à la fois de bonnes capacités hors route et un excellent confort, devraient techniquement le favoriser. Mais aujourd'hui, dans un contexte différent où la plupart des manufacturiers proposent un choix de plusieurs V.U.S., la question est de savoir si le Pathfinder se défend toujours aussi bien. À la lumière de cet essai, je dois malheureusement répondre de façon négative.

Design et architecture

Photo - Antoine Joubert - Auto123.com
Tous les goûts sont dans la nature, mais en ce qui me concerne, le nouveau Pathfinder me fait indubitablement regretter l'ancien. Sans être aussi laide que celle d'un Pontiac Aztek, il faut admettre que sa ligne ne fait pas dans la dentelle. Comme son grand frère qu'est l'immense Armada, il propose un style ravageur qui ne peut en aucun cas être qualifié de gracieux. En plus des formes tarabiscotées de sa calandre, il adopte un imposant pare-chocs avant et d'immenses ailes qui donnent l'impression que le véhicule est moustachu. Cet élément de style rappelle évidemment le véhicule précurseur en la matière, soit le Dodge Durango. Comme l'Armada, notre Nissan se distingue aussi par un pilier C qui, contrairement à la tendance, est incliné vers l'arrière, ce qui gâche à mon avis l'ensemble du design. Ajoutez à cela un porte-bagages de toit qui est tout sauf discret ainsi que d'imposants marchepieds et vous obtenez un véhicule extrêmement chargé au point de vue esthétique.