Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Pathfinder 2005

Nissan Pathfinder 2005

Plus gros, plus intimidant et meilleur que jamais Par ,

Plus gros, plus intimidant et meilleur que jamais

Le premier Pathfinder est entré en scène en 1986, récoltant les louanges et développant une légion de fidèles amateurs de 4x4. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
Quand Nissan a lancé son grand Pathfinder Armada l'année dernière, les partisans du vénérable modèle intermédiaire se sont montrés quelque peu inquiets. Est-ce que ce nouveau compétiteur des Chevrolet Tahoe et Ford Expedition allait remplacer leur utilitaire sport (VUS) favori?

D'accord, le fait que Nissan ait attaché le nom Pathfinder à son tout nouveau grand VUS (dernièrement rebaptisé l'Armada) a créé de la confusion. Mais il est difficile de blâmer le constructeur japonais pour avoir tenté d'associer un produit tout frais à un véhicule aussi légendaire que le Pathfinder. Après tout, le premier Pathfinder est entré en scène en 1986, récoltant les louanges et développant une légion de fidèles amateurs de 4x4. Il s'agissait en fait d'un pionnier en matière d'utilitaires sport.

Nissan a donné à son VUS intermédiaire une métamorphose entière; bref, tout l'équipement qu'il lui faut pour affronter ses concurrents asiatiques, européens et nord-américains. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
Parlant de pionniers, le plus grand rival du Pathfinder depuis les tout débuts, le Toyota 4Runner, a complètement été modernisé pour 2004, ce qui faisait que le dernier modèle Nissan paraissait démodé. Or, le vent tourne rapidement dans le monde de l'automobile; Nissan a décidé de donner à son VUS intermédiaire une métamorphose entière, dont tout l'équipement qu'il lui faut pour affronter ses concurrents asiatiques, européens et nord-américains.

Quand j'ai vu pour la première fois des images du Pathfinder 2005, je savais que j'allais l'aimer davantage en personne. Je n'ai donc pas été déçu quand je suis arrivé à Estérel, au Québec, et que j'ai aperçu une horde de VUS multicolores dans le stationnement. Personnellement, je trouve que le nouveau Pathfinder est le plus beau de toute sa catégorie. Sa calandre chromée intimidante, évoquant le gros Armada, m'a tout de suite plu, tandis que ses d'élargisseurs d'ailes galbés lui confèrent une personnalité redoutable.

Nissan a donné à son VUS intermédiaire une métamorphose entière; bref, tout l'équipement qu'il lui faut pour affronter ses concurrents asiatiques, européens et nord-américains. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
Vu de l'arrière, le Pathfinder semble rendre hommage au VUS multi-segments de Nissan, le Murano, ce qui n'est pas mauvais du tout considérant le succès que le fabricant nippon a eu avec ce modèle particulier. Alors qu'on retrouve un hayon beaucoup plus vertical - nécessaire pour un espace de chargement et une troisième rangée de sièges versatiles - celui-ci est doté d'une fenêtre trapézoïdale similaire au Murano. Par contre, il est accentué d'uniques saillies verticales. En dehors de la famille Nissan, il n'y a rien qui ressemble de près ou de loin au Pathfinder, ce qui est un exploit remarquable quand on pense à tous les VUS sur le marché. Nul doute que Nissan réussira à convertir plusieurs consommateurs simplement grâce à son stylisme; tout de même, ce nouvel utilitaire en offre beaucoup plus qu'on y voit à première vue.

Dès qu'on entre à l'intérieur, c'est facile de voir que Nissan a travaillé très fort pour améliorer la qualité des matériaux. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
En effet, dès qu'on entre à l'intérieur, c'est facile de voir que Nissan a travaillé très fort pour améliorer la qualité des matériaux. J'aime vraiment le design du tableau de bord, qui s'étend d'une porte à l'autre dans une forme cylindrique et qui est croisé au milieu par une console proéminente. Le plastique doux et texturisé qui compose cet ensemble est particulièrement agréable au toucher, tandis que les autres surfaces en plastique sont mieux que dans le Pathfinder sortant, voire même les meilleures de la catégorie.