Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Nissan Pathfinder 2022 : un « roadtrip » familial en Gaspésie

Nissan Pathfinder Platinum 2022, profil
Photo : V.Aubé
Nissan Pathfinder Platinum 2022, profil

Auto123 met à l’essai le Nissan Pathfinder 2022.

Le Nissan Pathfinder est un VUS dont on ne parle pas suffisamment à mon avis. L’utilitaire s’est certainement ramolli au fil des ans, passant de 4x4 pur et dur à multisegment familial à trois rangées de sièges, mais le nom est toujours là aux côtés des autres modèles un peu plus âgés de la marque nipponne, notamment la Z, la Maxima et la Sentra.

Pour les vacances en famille cet été, j’ai donc décidé de lâcher un coup de fil à Nissan Canada pour voir si un Pathfinder équipé d’un ensemble de remorquage était disponible pour un périple de plus de 2 500 km, une distance un peu plus longue que les 500 km et moins prévus pour un essai routier conventionnel. J’aurais bien entendu préféré une minifourgonnette à motorisation hybride, question de sauver quelques sous supplémentaires à la pompe – surtout par les temps qui courent où l’or noir flirte avec les deux dollars le litre –, mais les unités présentes sur les flottes respectives n’avaient pas ce dont j’avais besoin pour installer mon support à vélo, un modèle pouvant transporter quatre bicyclettes.

Qui plus est, le nombre d’escales différentes pendant notre trajet nous obligeait à transporter beaucoup plus d’équipement, notamment un nécessaire pour le camping et même quelques jeux pour garder les garçons occupés. Bref, un véhicule muni de barres transversales était tout indiqué pour accueillir ma vieille boîte de chargement INNO sur le toit. Et quelle ne fut pas ma surprise lorsque les gens du constructeur m’ont confirmé que le VUS en question avait justement ces barres par-dessus le toit panoramique de cette livrée Platinum.

Certes, le voyage allait être plus bruyant – une boîte de chargement et quatre vélos derrière le véhicule modifient passablement l’aérodynamisme d’un véhicule – et plus dispendieux en matière de consommation de carburant, mais pour survivre à ces dix jours loin de la maison, le Pathfinder m’apparaissait comme une option très pertinente pour mon deuxième tour de la Gaspésie… à vie!

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Nissan Pathfinder Platinum 2022, trois quarts avant
Photo : V.Aubé
Nissan Pathfinder Platinum 2022, trois quarts avant

Première étape : Montréal – Matane

Avant de partir à l’aventure, il a tout de même fallu remplir le véhicule de tout ce que nous avions prévu trimbaler et heureusement que la troisième rangée de sièges était repliée dans le plancher du coffre, car le voyage n’aurait pas été possible. L’espace cargo derrière la paire de sièges capitaines de la rangée médiane est dans la bonne moyenne du segment et il y a même un bon espace dissimulé sous le plancher du coffre, afin d'y déposer quelques objets supplémentaires.

Dans la boîte de chargement sur le toit, j’ai pu déposer tous nos articles les plus légers comme les chaises de camping, les sacs de couchage, etc.

Entre nos deux passagers juniors, la console centrale a tout de même accueilli quelques livres et même la console vidéo portative, mais avec tout l’espace pour les jambes à cet endroit, nous en avons profité pour déposer un sac fourre-tout supplémentaire à leurs pieds pour d’autres activités à faire pendant le voyage.

Notre première journée en direction de la Gaspésie s’est déroulé comme prévu sans embûche ou presque, car à la première tentative pour reculer d’un espace de stationnement, le système de détection de circulation transversale arrière s’est manifesté de manière assez claire, le dispositif qui a détecté dans son champ de vision quatre vélos attachés à un support en acier.

Après quelques tentatives infructueuses, je me suis rendu à l’évidence : j’allais devoir désactiver ce système à chaque démarrage, le système qui est automatiquement enclenché chaque fois que le moteur redémarre. Inutile de vous dire qu’après dix jours au volant du Pathfinder, je m’étais acclimaté à cette besogne devenue obligatoire… pour ce voyage! C’est le prix à payer pour avoir un véhicule qui surveille son périmètre en tout temps.

Après une brève escale chez ma sœur à Lévis, notre premier arrêt loin des grandes villes de la province se situait à Matane dans un hôtel directement sur le fleuve Saint-Laurent. Difficile de trouver mieux pour passer la nuit.

Cette première étape a démontré que le Pathfinder est un véhicule confortable, et ce, même lorsque chargé à bloc, tellement en fait que la suspension arrière était un brin plus bas qu’en temps normal. Qui plus est, cette portion du voyage se déroulait majoritairement sur l’autoroute et les célèbres côtes de la Gaspésie n’avaient pas vraiment donné de fil à retordre au véhicule utilitaire.

Résultat : le Pathfinder a enregistré une moyenne d’à peine plus que 10 litres / 100 km, une performance étonnante compte tenu de la moyenne officielle (selon Ressources naturelles Canada) de 9,2 litres / 100 km sur route et de 10,5 litres / 100 km en mode combiné… avec un véhicule vide!

Nissan Pathfinder Platinum 2022, trois quarts arrière
Photo : V.Aubé
Nissan Pathfinder Platinum 2022, trois quarts arrière

Deuxième étape : Matane – Parc national de Forillon

Après deux nuits à dormir avec un toit par-dessus nos têtes, la troisième nuit s’annonçait plus rustique dans un « prêt-à-camper » du parc national de Forillon, non loin de Gaspé, la plus importante ville de la région. Peu de temps après notre départ de Matane, le Pathfinder a fait connaissance avec les ascensions un peu plus corsées de la région, une situation qui n’a pas eu trop de répercussions autres qu’une légère augmentation de la consommation de carburant.

Je le confirme, le V6 de 3,5 litres travaille beaucoup mieux avec cette nouvelle boîte automatique à neuf rapports. On le sent plus engagé et force est d’admettre qu’à haut régime, le 6-cylindres Nissan laisse émaner une belle mélodie.

En revanche, notre véhicule nous a surpris lorsque la fenêtre côté passager à la première rangée a refusé de se refermer complètement. Et comble de malheur, la météo annonçait des orages plus tard en soirée. Et comme les garages ne courent pas les rues dans ce coin perdu du monde où presque chaque maison est digne d’une carte postale, il a fallu recouvrir cette portion du véhicule avec un abri de fortune.

Heureusement, la ville de Gaspé n’était pas très loin et grâce aux services de la concession Roy Nissan – dès le lendemain d’ailleurs –, ce petit incident de parcours n’a pas eu trop de conséquences pour le reste du trajet. La réparation n’a nécessité que quelques minutes et était couverte par la garantie du constructeur.

Nissan Pathfinder Platinum 2022, hayon
Photo : V.Aubé
Nissan Pathfinder Platinum 2022, hayon

Continuez à la page suivante