Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le Nissan Rogue 2017 a déjà vu neiger

Le Nissan Rogue 2017 a déjà vu neiger

Un essai de 3000 km dans la neige, le grésil et sous la pluie Par ,

Le Nissan Rogue, un gros vendeur pour la marque japonaise, a été revu pour l’année-modèle 2017 afin de mieux faire face à la vive concurrence dans le marché des VUS compacts. Pensons entre autres aux nouveaux Honda CR-V, Mazda CX-5 et Jeep Compass, au Hyundai Tucson ainsi qu’au Volkswagen Tiguan allongé qui sera également mis en vente sous peu. C’est un marché fort animé, compétitif et que les consommateurs adorent. 

Nous n’avons donc pas hésité à accepter l’offre de Nissan de faire l’essai de son Rogue, d’autant plus que nous devions nous rendre à Détroit pour la couverture du Salon de l’auto. Nous avons parcouru  quelque 3 000 kilomètres entre Montréal et la capitale de l’automobile dans des conditions très variables : de la neige, du blizzard, sans oublier du grésil et de la pluie. Sur ce long corridor qu’est l’autoroute 401, les nombreux camions et les vents latéraux représentaient aussi de bons obstacles.

Une silhouette rafraîchie pour 2017
Afin d’être plus compétitif en termes de style, le département du design de Nissan a revu la partie avant du Rogue, mettant la calandre plus en évidence et modernisant le look des lumières. À l’arrière, des retouches ont aussi été apportées. 

Dans l’ensemble, le Rogue 2017 devrait plaire à une large clientèle avec son apparence contemporaine et de bon goût. 

Beaucoup d’espace 
Bien que Nissan ait révisé le design du tableau de bord, certains détails laissent entrevoir des signes de vieillesse, comme le minuscule écran de recul de 2,5 pouces ainsi que les plastiques et la finition de qualité moyenne sans plus. Dans ce marché, la nouvelle génération de VUS fait beaucoup mieux. De plus, il n’y a pas de connexion Apple CarPlay ou Android Auto.

Là où le Nissan Rogue 2017 gagne des points est sans contredit l’espace dans l’habitable. Il peut facilement accueillir 5 passagers et sa banquette arrière se replie 40/20/40. En option, une banquette d’appoint s’installe à la 3e rangée pour un total de 7 personnes à bord. Quant au coffre, il est vaste et facile à charger.

Les nombreuses heures passées au volant du Rogue nous ont permis de constater des sièges offrant un bon confort de même qu’une position de conduite et une visibilité sans faille. Cependant, je me dois de critiquer un peu l’efficacité du système de dégivrage et de chauffage, qui demande plus de puissance, ainsi que certaines commandes difficiles à accéder.

Un bon comportement routier
Ces 3 000 kilomètres parcourus avec le Nissan Rogue 2017 nous ont aussi permis de bien l’évaluer sur la route. Les principaux points forts retenus ont été les suivants : une bonne stabilité, une direction précise et un excellent confort de roulement attribuable au long empattement. Par contre, l’insonorisation gagnerait à être améliorée, tout comme des détails aérodynamiques laissant échapper certains bruits de vent (les montants du parebrise, par exemple). 

Le système de traction intégrale dite « intelligente » de Nissan réagit rapidement aux différentes conditions de route rencontrées. Il y a un dispositif permettant de verrouiller le rouage et ainsi de pouvoir affronter des terrains plus difficiles ou encore tirer une petite remorque plus efficacement à basse vitesse.

J’ai aimé le moteur à 4 cylindres de 2,5 litres du Nissan Rogue, qui développe 170 chevaux et 175 livres-pied de couple. Il livre des performances valables et surtout une excellente économie de carburant : nous avons enregistré près de 7,5 L/100 km sur la route et 9 L/100 km en ville. La boîte de vitesses Xtronic à variation continue (CVT), qui permet d’obtenir ce genre de consommation, s’est toutefois avérée lente dans ses actions, notamment lors des matins froids. De plus, une CVT ne permet pas de compresser le moteur comme une boîte automatique conventionnelle — une fonction souvent pratique en terrain difficile. 

En terminant, le freinage est bien adapté à la vocation du véhicule, hormis une pédale qui gagnerait à être moins spongieuse.

De solides atouts
Sans être le meilleur VUS de la catégorie, le Nissan Rogue 2017 se débrouille bien et sa stratégie de commercialisation est réussie. Notre périple de 3 000 kilomètres en moins d’une semaine a été agréable. 

Ceci dit, il sera intéressant de faire l’essai du nouveau VUS compact Qashqai de Nissan afin de voir comment le Rogue se démarque face à ce dernier, qui au premier regard nous a paru plus moderne, notamment dans l’habitacle. Rappelons que le Qashqai se positionne entre le JUKE et le Rogue en termes de gabarit, de quoi rivaliser avec les Mazda CX-3, Honda HR-V et autres.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Nissan Rogue 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Nissan Rogue 2017
Nissan Rogue 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Nissan
Photos du Nissan Rogue 2017