Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Tucson 2.0L Premium à TI 2017 : essai routier

Hyundai Tucson 2.0L Premium à TI 2017 : essai routier

Une conduite raffinée, mais un intérieur un peu décevant Par ,

La lutte est de plus en plus chaude dans le marché des petits utilitaires et les manufacturiers sortent l’artillerie lourde pour épater les consommateurs et leur en donner pour leur argent. Le nouveau Hyundai Tucson 2017 illustre bien cette tendance, le fabricant coréen ayant déployé des efforts considérables pour améliorer son design et son ingénierie.

Look haut de gamme
On voit tout de suite que le nouveau Tucson a de la gueule. En fait, c’est sans doute la première fois que des gens vont l’acheter pour son design. La carrosserie est magnifiquement sculptée et accentuée, la partie avant digne d’un VUS de luxe. Dans l’ensemble, son style est moderne, branché et distinctif. 

Le design est un des nombreux attributs qui permet au nouveau Hyundai Tucson de se démarquer. Rappelons que le créneau des VUS et multisegments compacts regorge de modèles qui se ressemblent pas mal tous : moteur à 4 cylindres, banquette arrière repliable, bonne capacité de chargement, quelques options luxueuses, rouage intégral disponible, etc. Pour le reste de cette évaluation, je vais donc me pencher sur les éléments qui aident le Tucson à ressortir du lot.

Équipement et roulement qui impressionnent
J’ai testé un Hyundai Tucson 2.0L Premium à traction intégrale coûtant 28 899 $. Au menu : Bluetooth, ports USB, sièges en tissu chauffants aux 2 rangées, surveillance des angles morts, alerte de circulation transversale arrière, caméra de recul, sélecteur de mode de conduite et même un interrupteur qui verrouille le système de traction intégrale pour garantir un maximum d’adhérence dans les moments opportuns. Ce genre de technologies sophistiquées et bien d’autres inspirent beaucoup confiance au volant.

Le confort de roulement est une autre force du Hyundai Tucson 2017. On peut ressentir les avantages de ses amortisseurs Sachs, de ses barres stabilisatrices légères et de sa nouvelle structure de carrosserie ultra rigide chaque fois qu’on prend la route. 

Ladite structure se compose principalement d’acier à haute résistance pour plus de solidité, un poids réduit par rapport à de l’acier conventionnel et une base idéale pour ajuster les composantes de suspension. Les ingénieurs ont ainsi plus de contrôle sur l’équilibre entre confort et agilité. Autre bénéfice : un roulement plus silencieux.

Vous n’entendrez pas la suspension cogner et ne sentirez pas que le véhicule est fragile ou mal isolé en roulant sur des chemins accidentés. Avec sa carrosserie rigide et sa nouvelle suspension que je qualifierais d’haut de gamme, le Tucson donne l’impression d’être dense et durable sur la route.

Excellente performance de la direction et des freins
La direction m’a beaucoup plu également; je l’ai trouvée aussi bien réglée que la suspension. Certes, son système d’assistance électrique nous empêche de capter par le volant l’essentiel des informations provenant de la route, mais son action en soi est super fluide, avec un bon ratio pour s’agencer avec la suspension. De plus, l’assistance varie selon la vitesse du véhicule, ce qui optimise la maniabilité dans pratiquement toutes les situations.

Le Hyundai Tucson 2017 se montre animé dans le trafic urbain, bien ancré dans sa voie sur l’autoroute et très facile à manœuvrer (même avec juste un doigt) quand on circule à basse vitesse comme pour se stationner. Que la route soit lisse ou sérieusement endommagée, on ne sent pas de vibrations ni de mouvements indésirables dans le volant.

Les freins sont vraiment bien réglés eux aussi. Ils ont beaucoup de mordant, donc pas besoin d’appuyer fort sur la pédale. En même temps, leur précision se compare presque à des voitures sport et leur dosage s’avère facile. Immobiliser le Tucson se fait très rapidement.

Bref, que l’on freine, négocie un virage ou se promène paisiblement sur l’autoroute, on comprend vite que le Hyundai Tucson 2017 est un véhicule qui a été longuement étudié et peaufiné. Il possède tout le style et l’agrément de conduite pour se démarquer.

Un habitacle qui déçoit un peu
À l’intérieur, l’histoire est différente. D’un côté, on note des interfaces modernes, un bon assemblage et quelques garnitures de cuir. D’un autre côté, les plastiques dans ma version intermédiaire étaient presque tous de la même couleur (noir) et de la même texture. Le décor ne semble donc pas avoir été élaboré avec autant de passion que l’extérieur du véhicule.

Oui, l’habitacle nous procure du confort et beaucoup de rangement à portée de main, sans oublier les nombreux ports de recharge, mais l’emploi des matériaux et des éléments de design n’est pas meilleur que la moyenne de la catégorie.

Moteur dynamique et raffiné
Sous le capot, un moteur à 4 cylindres de 2,0 litres est inclus de série, tandis qu’un turbo de 1,6 litre atterrit dans les versions supérieures. Le premier offre un bon compromis entre économie d’essence et puissance (164 chevaux). Assez docile et dynamique, il reste plutôt tranquille et raffiné en conduite modérée. À plus haut régime, la performance est adéquate, sauf en mode ÉCO qui donne l’impression que le Tucson se remet d’un lendemain de veille. Le mode Sport le rend plus alerte, heureusement, mais je dois vous dire que plusieurs compétiteurs émettent moins de bruit en pleine accélération.
 
Par ailleurs, les phares assurent un éclairage de la route légèrement supérieur à la moyenne dans cette fourchette de prix et j’ai calculé une consommation de 10,2 L/100 km bien que l’ordinateur m’indiquait 9,4 L/100 km. Votre propre rendement sera certes un peu différent.

Enfin, je tiens à souligner que le système de traction intégrale du nouveau Hyundai Tucson fonctionne de manière fluide et transparente quand la chaussée devient glissante. Ses hésitations de même que les sensations de dérapage restent minimes. 

Le Tucson est-il fait pour vous?
Si vous recherchez davantage un beau design extérieur et un bon comportement routier qu’un gros moteur ou un habitacle luxueux, le Tucson mérite votre attention. Avant de l’acheter, je vous conseille cependant d’essayer des modèles comme le Jeep Cherokee et le Toyota RAV4

Le Hyundai Tucson 2017 se vend à partir de 24 799 $.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Hyundai Tucson 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Hyundai Tucson 2017
Hyundai Tucson 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :J.Pritchard
Photos du Hyundai Tucson 2017